150 nouveaux mots intègrent le Petit Larousse 2021

150 nouveaux mots intègrent le Petit Larousse

Comme chaque année, le dictionnaire s’enrichit de nouveaux mots et la cuvée 2021, à découvrir depuis le 3 juin dans la nouvelle édition du Petit Larousse, reflète une fois encore les grandes problématiques du moment.

L’année dernière, le Petit Larousse intégrait dans ses colonnes des mots qui manifestaient une certaine inquiétude des Français par rapport à l’environnement et le terrorisme.

«Cybercrime», «survivalisme» ou «fiché S» étaient par exemple apparu au fil des pages. Un vent de positivité, d’innovation et d’indépendance semble souffler sur cette nouvelle édition, qui fait d’ailleurs la part belle aux mots francophones malgré l’intégration d’une poignée de termes étrangers tels que «hygge», qui désigne un art de vivre à la danoise, axé sur le bien-être et les plaisirs simples.

 

Plus précisément, le Petit Larousse 2021 accueille notamment : 

Antivax

Mouvement d’opinion caractérisé par un rejet de toute forme de vaccination.

Black Block

Groupe de militants radicaux, anarchistes ou autonomes, organisés pour s’attaquer aux symboles de l’État et/ou du capitalisme, notamment durant des manifestations.

Dégagisme

Attitude de rejet prônant l’éviction, par la voie des urnes ou la révolte, des détenteurs du pouvoir sans nécessairement vouloir prendre leur place.

Féminicide

Meurtre d’une femme ou d’une jeune fille, en raison de son appartenance au sexe féminin.

Frugalisme

Mode de vie consistant à vivre en dessous de ses moyens afin d’épargner pour quitter la vie active bien avant l’âge légal de la retraite, avec pour objectif de se soustraire à la société de consommation.

Lire aussi :  Dessins et caricatures : le détournement des élections

Gréviculture

(Péjoratif) Tendance à recourir de manière quasi systématique à la grève lors d’un conflit social, et à instituer ainsi un rapport de force avec la direction d’une entreprise, comme préambule à tout dialogue et à toute négociation. 

Influenceur

1. Personne qui, par sa position sociale, sa notoriété et/ou son exposition médiatique, a un grand pouvoir d’influence sur l’opinion publique, voire sur les décideurs. 2. Personne qui, en raison de sa popularité et de son expertise dans un domaine donné, est capable d’influencer les pratiques de consommation des internautes.

 

Du côté des noms propres, c’est Greta Thunberg qui fait aussi son apparition.

Quant au «déconfinement» qui nous semble aujourd’hui si familier, il n’existe pour l’heure dans aucun dictionnaire puisqu’il n’a été créé que récemment, en réponse à la pandémie de covid-19. Nul doute toutefois que l’édition de l’année prochaine l’intégrera parmi la langue française.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Lire aussi :  Fin de la Mission Deep Time

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Bonne nouvelle, les affaires reprennent !

Bonne nouvelle, les affaires reprennent !

200 millions de litres de vin bientôt transformés en gel hydroalcoolique.

200 millions de litres de vin bientôt transformés en gel hydroalcoolique