Saint Valentin 2021 : des roses dans tous leurs états

Quoi de  plus normal que d’offrir un bouquet de fleur à sa Valentine et particulièrement un bouquet de roses. En effet la rose est synonyme de plaisir voire de passion, de sensualité et de gourmandise.

Pierre de Ronsard, écrivait déjà dans Second Livre des Amours (1578) :

« Douce, belle, amoureuse et bien-fleurante Rose,
Que tu es à bon droit aux amours consacrée !
Ta délicate odeur hommes et Dieux recrée,
Et bref, Rose, tu es belle sur toute chose. »

 

Le langage des fleurs

Mais attention à votre choix, les fleurs ont leurs langages. Pour les roses la couleur est très importante. Pour vous aider à choisir, voici le lexique français :

  • La rose orange pour un désir charnel, l’admiration et l’enthousiasme.

 

  • La jaune symbolise la lumière, la chaleur, le soleil mais dans le langage amoureux elle annonce l’infidélité ou la rupture.

 

  • La blanche pour la pureté et la sincérité, l’amour chaste et la paix.

 

  • La rose rose pour l’affection, la douceur, la pudeur et la fidélité.

 

 

Selon la légende, c’est le conte Thibaud, compte de Champagne en 1239, qui ramène d’une de ses croisades la rose de Damas (en Syrie). Il en fait de nombreuses plantations en région parisienne. Elle deviendra LA rose de Provins. A noté qu’au passage, il ramena également un cep chardonnay qui fera la réputation du champagne.

 

Saint Valentin 20121 : les français innovent…

Pour sortir des coutumes françaises de la Saint Valentin : c’est à dire « La vie en rose » d’Edith Piaf, le champagne et le bouquet de fleurs, on peut innover en mettant la rose dans l’assiette. On pense facilement à une gourmande salade de pétales de roses en entrée, à un poulet rôti où on aurait inséré sous la peau les roses qui diffuseront un parfum délicat, un moelleux au cœur coulant à la rose. On peut accompagner ce dessert avec un cocktail champagne et eau de rose.

 

…tout en restant traditionnels

Plus surprenant encore, on peut servir du confit de roses avec du foie gras ou du fromage, spécialement du brie.

On peut l’acheter ou le faire soi-même. Il faut des pétales de roses non traitées évidement, environ 10 roses, le jus d’un demi-citron, 600ml d’eau, 500g de sucre et 1 cuillère d’agar agar. Certains français remplacent le sucre par du miel toutes fleurs.

Alors n’oubliez pas d’offrir des roses, ce dimanche, pour la Saint Valentin.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Lire aussi :  Aubagne : Bigoud’ produit et vend des fleurs comestibles

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Le point sur le bac 2021.

Baccalauréat général et technologique : les épreuves de spécialité remplacées par le contrôle continu

Véolia, Suez : le torchon brûle à nouveau ! Véolia vient de lancer une OPA hostile sur Suez !