Netflix : Bientôt 3 euros supplémentaires pour partager votre mot de passe ?.

Voici comment Netflix va vous facturer 3 euros supplémentaires pour avoir partagé le mot de passe de votre compte.

Une nouvelle stratégie qui pourrait enfin retirer une épine du pied de Netflix : mettre un terme au partage de mot de passe entre utilisateurs. 

La crise Netflix n’est un secret pour personne. La société elle-même prévoit une baisse significative du nombre d’utilisateurs dans ses prochains résultats. En plus de celle déjà subie en début d’année.

Tout utilisateur régulier de la plateforme n’aura d’ailleurs aucun mal à l’expliquer. Des envies de sortir accrues depuis la fin de la pandémie ? Des productions internes qui peinent à trouver leur public ?

Le PDG de Netflix, Reed Hastings, a quant à lui une autre explication.

 

La question du partage de mot de passe

Il est vrai que l’idée du partage de compte est encore plus ancienne que Netflix lui-même. En tant qu’amis, pourquoi payer pour deux comptes alors qu’il suffit de faire tourner le mot de passe ? Une logique suivie par beaucoup. Et, à cause de laquelle, Netflix perd des abonnés payants potentiels.

La pratique est particulièrement populaire en Amérique latine et dans certains pays d’Asie. C’est pourquoi l’entreprise a déjà mis en œuvre certains programmes pilotes sur ces marchés pour tenter de l’endiguer.

 

Netflix Homes, qu’est-ce que c’est ? 

Pas une annonce officielle, et pourtant ! Netflix Homes est soudainement apparu dans la section d’aide de Netflix. L’idée est très simple. Désormais, il est possible de définir des « foyers » qui pourront accéder à notre compte Netflix. Par défaut, chaque compte aura une « maison » incluse, qui ne sera pas nécessairement notre maison.

Netflix qualifie de « domicile » tout lieu physique où nous utilisons Netflix. Exception faite des téléphones mobiles et des ordinateurs portables que nous utilisons en voyage, et qui ne serons pas détectés comme associés à un autre domicile. Cela ne compte que si l’on utilise Netflix sur la télé.

En d’autres termes, si nous utilisons la plateforme dans un foyer autre que notre foyer habituel, celui-ci comptera comme un autre « foyer ». Netflix utilisera des données telles que l’adresse IP, l’identifiant de l’appareil et l’activité du compte pour déterminer si nous utilisons le compte en dehors de chez nous.

Netflix Homes prévoit une période de deux semaines durant laquelle aucune distinction de lieu ne sera faite.

Et sans doute voyez-vous où Netflix veut en venir.

Pour ajouter des foyers supplémentaires, il faudra débourser 2,99 dollars de plus par rapport au tarif mensuel. Les prix en euros n’ont pas encore été annoncés. Pour éviter les abus, le nombre de foyers qu’il sera possible d’ajouter dépendra du plan souscrit. Comptez 3 foyers maximum avec le plan « Premium ».

Netflix n’ayant pas annoncé officiellement cette fonctionnalité, on ne sait pas quels pays seront concernés. Netflix Homes débarque le 22 août, affaire à suivre !

Les banques centrales mondiales intensifient la lutte contre l'inflation

Les banques centrales mondiales intensifient la lutte contre l’inflation

L'hiver arrive - RankiaPro

L’hiver arrive : Quelles perspectives pour l’approvisionnement en gaz ?