Combien d’heures faut-il travailler pour valider des trimestres retraite ?

Combien d’heures faut-il travailler pour valider des trimestres retraite ?
 
On aurait tendance à dire qu’il faut travailler 150 h pour valider un trimestre retraite. Or, ce nombre correspond simplement à la valeur du Smic. Le calcul est bien plus complexe ! 
 

Le nombre d’heures travaillées n’a aucune importance

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas le nombre d’heures travaillées qui permet de valider un trimestre à l’assurance retraite. La validation d’un trimestre dépend uniquement des revenus que vous avez perçus pendant la période de référence.
Ainsi, plus vous gagnez, plus vous validez rapidement vos trimestres retraite. Toutefois, vous ne pourrez pas valider plus de 4 trimestres pour une année. Et ce, même avec une rémunération plus élevée que le SMIC.

 

Combien faut-il gagner pour valider 1 trimestre retraite ?

Pour valider 1 trimestre de retraite, il faut gagner dans l’année un salaire (soumis à cotisations) représentant 150 fois la valeur horaire du Smic brut. Ainsi, ce montant évolue chaque année. En fonction de la revalorisation du Smic, le montant minimum augmente d’année en année.

Depuis le 1er janvier 2021, le Smic brut est à 10,25 € (contre 10,15 € en 2020). Donc pour l’année 2021, il faudra avoir gagné au minimum 1 537,50 € (alors que c’était 1 522,50 € en 2020) pour valider 1 trimestre.

En 2021, pour valider des trimestres retraite, vos revenus devront donc s’élever à :

  1.  3 075 € brut pour valider 2 trimestres.
  2.  4 612,50 € pour valider 3 trimestres.
  3.  Et 6 150 € pour valider 4 trimestres.

Quels que soient vos revenus, vous ne pourrez pas valider plus de 4 trimestres pour une année. Et ce, même si vous percevez un salaire bien plus élevé. 

Les trimestres que vous validez grâce aux revenus perçus sont comptabilisés comme étant des trimestres cotisés.

Le Smic devrait augmenter de 35 € brut, au 1er octobre de cette année. Et ainsi, le revenu pour valider un trimestre augmentera lui aussi.

 

Peut-on valider des trimestres retraite quand on est au chômage ?

Même si vous ne percevez aucun revenu de travail, vous pouvez, sous certaines conditions, valider des trimestres au titre des périodes de chômage indemnisées. En effet, tenant compte des accidents de la vie professionnelle, le régime général valide les périodes de chômage, sous certaines conditions.

Vous pouvez même, dans certaines conditions, valider des trimestres en étant au chômage non indemnisé.

 

Temps partiel et chômage pour valider des trimestres retraite

Vous pouvez cumuler un emploi à temps partiel et le chômage. Or, si vous ne gagnez pas suffisamment pour avoir 4 trimestres cotisés, vous pouvez bénéficier du complément en trimestres assimilés pour le chômage.

Par exemple : Si vous travaillez à temps partiel, et que vous gagnez 5 000 € en 2021, vous validerez alors, 3 trimestres « cotisés » (seuil de 4 513,50 €). Mais aussi 1 trimestre supplémentaire, dit trimestre « assimilé » au titre du chômage indemnisé.

Par contre, contrairement aux trimestres cotisés, il existe une limite aux trimestres que vous pouvez valider au titre du chômage le long de vos années de cotisation.

 

Pour bénéficier d’une retraite de base à taux plein, il faut avoir validé un certain nombre de trimestres qui dépendent de votre année de naissance. Entre 160 à 172 au total ! Alors, où en êtes-vous ?

La formation : une porte ouverte pour de nouvelles compétences

La formation : une porte ouverte pour de nouvelles compétences 2 ème partie/2

Match Eric Zemmour / Jean-Luc Mélenchon

Match Eric Zemmour / Jean-Luc Mélenchon