Fermeture des bars et restaurants : le chef Philippe Etchebest lance l’action « brassard noir »

Opération "brassard noir" pour les restaurateurs.

On y est. La recrudescence de cas de Covid entraîne à nouveau la fermeture des bars et restaurants à partir de 22h. 11 villes placées en zone d’alerte renforcée sont d’ores et déjà concernées. Aussi le chef Philippe Etchebest propose t-il à ses confrères de faire entendre leur voix.  Le rendez-vous est donné ce vendredi 2 octobre pour l’opération brassard noir. 

 

Vendredi [2 octobre] à 11h45, j’invite tous les restaurateurs, les artisans à se rassembler devant leur établissement, leurs commerces avec un brassard noir et tout leur personnel

 

Il faut dire que la crise de coronavirus n’est pas bonne pour les affaires. Le secteur de la restauration a été tout particulièrement impacté tout au long de l’épidémie. 

« C’est une action pacifiste, sans violence, pas de désobéissance car je n’encourage pas cela. C’est juste pour montrer qu’on est là, qu’on est en train de mourir et qu’il faut absolument faire quelque chose ».

Les pertes liées aux deux mois et demi de confinement ne seront jamais rattrapées. On parle déjà de 30% de faillite et 250 000 chômeurs supplémentaires d’ici la fin de l’année.

« Il y a quand même un mètre de distanciation sociale qui nous a été imposé », poursuit le meilleur ouvrier de France, chef du restaurant Le Quatrième mur à Bordeaux. « Tous les protocoles qui nous ont été imposés, on les respecte. Pourquoi on serait plus dangereux ? ». Difficile en effet pour la profession d’admettre les nouvelles restrictions lorsque des réunions de famille se poursuivent régulièrement dans le cadre privé.  

Lire aussi :  France : Une baisse illusoire des chiffres du chômage après le déconfinement

« On arrive à peine à sortir la tête de l’eau et on nous enfonce encore plus pour nous noyer », pointe Philippe Etchebest. 

Quant au plan de 100 milliards d’euros évoqué il y a peu par le gouvernement… Le meilleur ouvrier de France rappelle que le tourisme et la restauration en ont été largement écartés. Désormais, il appartient aux syndicats du secteur de trouver les bonnes solutions et de se faire médiateurs auprès de l’État.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Lire aussi :  Véolia-Suez : Game over dans le marché de l'eau !
Journée sans voiture 2020

Sixième édition de la Journée Sans Voiture à Paris : succès ou fiasco ?

S1 E5 LVMH s’en prend à Tiffany, Lagardère doit-il s’en inquiéter ?