La Chine s’engage dans la politique écologique

La Chine s'engage dans la politique écologique

Mardi, le président de la Chine, Xi Jinping, a souligné la nécessité de développer des politiques écologiques pour tenter de freiner le réchauffement climatique.

 

La Chine et les énergies propres

Et avant cela, il s’est engagé à atteindre les grands objectifs environnementaux de l’Asie, en soutenant le développement d’énergies propres, au détriment des hydrocarbures. 

Le président chinois a ainsi déclaré :

Accélérer la transition vers un développement bas carbone et vert est essentiel. La Chine s’efforcera d’atteindre un pic d’émissions de CO2 d’ici 2030 et la neutralité carbone d’ici 2060. 

Dans son discours lors de la dernière session de l’Assemblée générale des Nations Unies, Xi Jinping promet :

Nous mettons tout en œuvre pour atteindre ces objectifs. La Chine augmentera son soutien aux autres pays en développement pour l’énergie verte et à faible émission de carbone et ne construira pas de nouveaux projets de charbon à l’étranger.

 

Le vaccin comme « intérêt public mondial »

Le président chinois a également tenu à souligner le rôle de la science pendant la crise sanitaire. Ainsi, il a fait valoir que les vaccins devaient devenir un « intérêt public mondial » accessible à tous.

Le président chinois explique :

Il est essentiel d’affirmer l’esprit scientifique ! D’adopter un point de vue scientifique et de respecter ses lois. Nous devons suivre les protocoles normaux de prévention et de contrôle et prendre des mesures d’urgence. Ainsi que combiner la réponse à la pandémie avec le développement socio-économique.

Les vaccins sont notre arme la plus puissante contre la pandémie. J’ai répété à maintes reprises que les vaccins doivent être fabriqués comme des biens publics mondiaux pour garantir leur accessibilité. Ainsi leurs prix doivent être abordables, pour les pays en développement, de manière juste et raisonnable.

 

La Chine offre des vaccins

Par conséquent, Mr XI Jinping a annoncé que cette année la Chine tentera de faire une autre distribution de 2 milliards de doses supplémentaires. Une offre de cent millions de dollars avec l’initiative COVAX. La Chine souhaite ainsi continuer à travailler et à collaborer pour suivre les nouvelles versions.

Xi Jinping, de son côté, a appelé les Nations Unies à arborer le drapeau du « vrai multilatéralisme » afin que toutes les nations deviennent des garants « immédiats » de la sécurité universelle. Partageant ainsi les acquis, et servant en même temps de voix aux pays des affaires internationales importantes.

Le président a déclaré :

Le monde de la paix et du développement doit embrasser différentes civilisations et de multiples voies de modernisation (…). L’évolution récente de la situation internationale montre que l’intervention militaire par des forces extérieures est extrêmement néfaste.

 

Vite Mon Prénom

Vite Mon Prénom, vous connaissez ?

Les dix enjeux de l’élection allemande