La COP26 commence aujourd’hui

La COP26 commence aujourd'hui

Les conseillers de M. Biden ont déclaré qu’il s’appuyait sur au moins une vertu de la politique économique de la conférence. Celle de la bénédiction d’un accord mondial pour fixer des niveaux minimaux d’imposition des sociétés. Visant ainsi, à empêcher les entreprises de mettre leurs revenus à l’abri dans des paradis fiscaux comme les Bermudes.

Les compétences diplomatiques de M. Biden sont mises à l’épreuve lorsqu’il rencontre M. Macron. En effet, septembre, l’administration de M. Biden a déclenché une guerre diplomatique avec les Français. Après avoir annoncé leur intention de vendre des sous-marins à propulsion nucléaire à l’Australie alors qu’un accord avait été conclu pour plus de 66 milliards de dollars. 

Des responsables américains, dont le secrétaire d’État Antony J. Blinken, ont rencontré le gouvernement à travers la France pour tenter de réparer les dégâts. La vice-présidente Kamala Harris doit être à Paris en novembre.

Depuis, M. Macron a parlé ouvertement de la nécessité pour les nations européennes d’exercer une certaine autonomie stratégique. C’est-à-dire une politique qui signifierait que des pays comme la France deviendraient moins dépendants des États-Unis pour l’aide à l’acquisition militaire.

Lire aussi :  Les dirigeants du G20 envoient un message symbolique sur un objectif climatique clé.

Au fur et à mesure du déroulement du sommet, les Européens surveilleront de près si M. Biden soutient une telle initiative.

On s’attend également à ce que M. Biden aborde au moins une autre  à l’étranger. Ces derniers jours, le président turc Recep Tayyip Erdogan 

M. Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale espère ainsi que M. Biden rencontrera M. Erdogan en Écosse pour aborder la relation diplomatique difficile avec le président turc Recep Tayyip Erdogan. En effet, celui-ci a menacé de rappeler son ambassadeur des États-Unis et d’autres pays, après une demande de libération d’un militant emprisonné.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Lire aussi :  Crise climatique : vers un réchauffement de 2,7 degrés

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Pour Biden "L'Amérique est de retour"

Pour Biden « L’Amérique est de retour »

Le gagnant de l'Euromillions est une gagnante polynésienne

Le gagnant de l’Euromillions est une gagnante polynésienne