2022 : Des augmentations significatives pour les marchés européens ?

Ibex et le reste des places d’Europe commencent l’année sur les chapeaux de roue (Ibex : + 0,62 % ; Dax : + 1,02 %) alors même que la Bourse de Londres est toujours fermée. En Asie, où certains des indices principaux trônent encore en tête, la journée s’est terminée sur un signal mitigé. Tandis qu’aux Etats-Unis, on constatait des chiffres plutôt modérés.

Les investisseurs, eux, restent prudents quant à la publication du PMI manufacturier (en baisse à 56,2 en décembre en Espagne, comme prévu). Outre-Atlantique, celui-ci est également tombé à 57,7.

Quand à l’empire immobilier Evergrande, voilà sa cotation suspendue à la bourse de Hong Kong. Il faut dire que les actions sont ici mixtes. China Evergrande New Energy Vehicle Group a augmenté de 9,09 % l’année passée, tandis qu’Evergrande Property Services a chuté de 0,38 %.

Le reste de la semaine sera marqué par la publication des services PMI (mercredi) ou du CPI allemand (jeudi). Et du CPI de la zone euro vendredi. A la fin de la semaine paraitra également le Rapport sur l’emploi aux États-Unis pour décembre.

 

Une hausse relativement pauvre

L’Ibex 2021 a terminé avec une hausse de 7,93 %. Un résultat qualifié par les analystes de Bolsamanía de « très faible », si l’on considère les autres oscillations observées sur le Vieux Continent. Le Shit a terminé l’année dernière avec des hausses de 30%, le Dax, avec des réévaluations de 15%. Et le Ftse MIB de l’Italie, avec des gains de 23%.

 

Et sur les autres marchés ?

L’euro s’échange à 1,1351$ (-0,15%). Le pétrole, lui, est en hausse de 0,7% en moyenne, avec du Brent à 78,42$ et du WTI à 75,70$.

Lire aussi :  Le déclin de l'investissement en Espagne

L’or est en baisse de 0,3% (1 822 $), tout comme l’argent d’ailleurs, en baisse de 0,4% (23,25 $). Le Bitcoin se démarque, avec une hausse de 0,8% à 47 395 $. Tout comme Ethereum chez qui l’on observe une hausse de 0,7% (3 832 $).

Le rendement de l’obligation américaine à 10 ans s’élève à 1,538%.

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Lire aussi :  Les navires dans certaines villes portuaires britanniques polluent plus l’air que les voitures

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Messi parmi quatre joueurs du PSG testés positifs au Covid

Messi parmi les quatre joueurs du PSG testés positifs au Covid

L'attaque de Macron contre les non-vaccinés secoue la commission électorale française

L’attaque de Macron contre les non-vaccinés secoue la commission électorale française