Tesla Model 3 électrique est la voiture la plus vendue en Europe au mois de septembre

Tesla Model 3 électrique est la voiture la plus vendue en Europe au mois de septembre

Tesla, producteur de voitures électriques et son fondateur Elon Musk sont bel et bien hors normes. En effet, le monde de l’électrique est en plein boum, mais Tesla est LE symbole de cette expansion. Margés les prix proposés (à partir de 43 000 € pour un model 3) tire son épingle du jeu, avec une action qui monte en flèche ces derniers 24 heures.

Tesla est LE symbole de la voiture électrique

Tesla est une évidence, même une référence pour la voiture électrique. La marque est connue et reconnue pour sa fiabilité.

Le Model 3 est la voiture d’entrée de gamme de la marque. Elle se vend tout de même à plus de 43 000 €. Son prix diffère selon le modèle de batterie, la pièce la plus chère de la voiture. C’est la voiture la plus vendue en Europe au mois de septembre d’aprés le rapport de JATO dynamics.

Ainsi, 24 591 voitures sont vendues en Europe pour le mois de septembre. La Renault Clio est sur la deuxième marche du podium. Ensuite, nous avons la Dacia Sandero.

Nous devon tout de même prendre une distance avec ses chiffres, car ils ne prennent en compte que les ventes de voitures neuves. Et donc excluent, le marché de l’occasion. Cependant, ils restent un très bon symbole de la transition électrique en cours. On assiste, ainsi, à la domination de la marque Tesla. 

D’aprés l’étude récente de LeaseLoco, la firme d’Elon Musk domine le marché de l’électrique au-delà des frontières européennes. Elle estime qu’une Tesla est vendue toutes les trois minutes malgré la pénurie de composant et matière première. Ces chiffres devraient augmenter exponentiellement.

En effet, Tesla envisage de s’installer en Europe très prochainement. L’usine au sein de sa Gigaractory de Berlin en Allemagne devrait être capable de produire plus 520 000 exemplaires par an. Elon Musk assoie ainsi sa domination en Europe.

Ces chiffres sont aussi à analyser avec recul. En effet, la filière de l’électrique souffre de pénurie de semi-conducteurs due à la Covid 19.  Et de magnésuim, celui-ci étant fabriqué en Chine qui souffre d’un manque d’électricité.

Tesla semble arriver à passer entre les gouttes et à continuer de produire encore plus de voitures. Car la firme possède son propre réseau. 

De plus, Tesla livre par trimestre et non tous les mois. Donc en septembre Tesla livrent les commandes de voitures passées sur 3 mois.

La marque propose un maillage fort en France. Avec une autonomie entre 400 et + de 500 km annoncé. Vous pouvez ainsi vous servir de la Tesla touts les jours et même le weekend, en prévoyant les arrêts de charge. Un plein ne coûte que 15 €…

Le point fort de Tesla est que la firme est propriétaire de son propre réseau de recharge. La marque a commencé par investir sur les bornes pour pouvoir vendre des voitures électriques.

Lorsque vous avez une Tesla, vous entrez dans votre GPS votre trajet. Et il vous indiquera alors simplement où vous devrez vous arrêter pour recharger votre voiture. De plus les recharges sont rapides, pas plus de 28 minutes.

La voiture électrique est-elle la solution ?

C’est quand même une surprise de trouver une voiture électrique sur le haut du podium. C’est tout bonnement la première fois de l’histoire de l’automobile qu’une voiture électrique est la voiture la plus vendue en Europe. Mais toutefois, en France, il n’y a que 453 000 voitures électriques, soit 1% du parc automobile. 

On ne roule plus comme avant mais la voiture électrique est-elle l’avenir ?

Évidement, un plein qui passe de 60 € à 15 € est incitatif. Mais nous pouvons penser que plus généralement la conscience écologique s’accroît. De même pour l’aide gouvernementale et la législation de plus en plus sévère. 

Les plans de la Commission européenne pour réduire les émissions de CO2 prévoient notamment d’interdire la vente de voitures essence et diesel dès 2035. Un parc de voitures électriques devrait donc remplacer nos actuelles automobiles. La France est en retard, malgré le Plan « France 2030 ». La Chine et les Etats Unis sont bien plus en avance.

Il est urgent que la France prenne le virage pour sauver la filière automobile. Et diminuer la pollution.

Le problème reste la recharge sur le réseau autoroutier. Les longs trajets restent aujourd’hui compliqué. La voiture électrique est rentable en milieu rural, mais infrastructure manquent. La voiture électrique est plus performante en ville. Le froid affaibli les performances des batteries. 

Aujourd’hui chaque constructeur sort un modèle électrique. Mais les acheteurs ne sont pas présents. La clé est un vrai réseau de recharge.

Nous pouvons simplement envisager de modifier les 38 millions de voitures thermiques en changeant le moteur. Cependant, cela coûte cher pour l’instant, plus de 10 000€

Il y a des solutions moins chères comme privilégier le covoiturage et le transport en commun. Privilégier aussi le vélo, la marche à pied…

 

En route pour un réchauffement dangereux

En route pour un réchauffement dangereux

Petrit Halilaj : un garçon dans une zone de guerre

Petrit Halilaj : un garçon dans une zone de guerre