France : Une baisse illusoire des chiffres du chômage après le déconfinement

France : Une baisse illusoire des chiffres du chômage après le déconfinement

En France, le mois de mai a été marqué par un recul record des chiffres du chômage. 3,3% de demandeurs d’efmploi inscrits à Pôle Emploi en moins. Soit 149 900 personnes en moins par rapport au mois précédent.

En catégorie A, cette diminution touche à peu près toutes les tranches d’âge, avec un fort repli de l’emploi salarié.

  • Recul de 1,1% chez les moins de 25 ans.
  • Recul de 3,6% chez les 25-49 ans et les 50 ans ou plus.

Plus forte chez les hommes que chez les femmes avec respectivement -3,9% et -2,6 % de recul, on a pu l’observer principalement dans les régions alors en zone verte, plutôt que dans celles en zone rouge.

Une baisse du chômage historique depuis la mise en place de cette série statistique en 1996.

De là à crier victoire, il serait encore bien trop tôt. 

Un peu partout sur le territoire, cette baisse illusoire est alimentée en grande partie par le report massif des chômeurs de catégorie A (personnes sans aucune activité professionnelle) vers les catégories B et C (personnes exerçant une activité réduite). Une offre d’activité partielle qui a littéralement explosé avec la crise sanitaire, mais qui est désormais amenée à se réduire depuis la fin du confinement.

En cumulant les effectifs des demandeurs d’emploi toutes catégories confondues, on obtient finalement un niveau historique du chômage. 6 125 millions de personnes concernées. Soit une progression de 1% quelle que soit la catégorie concernée.

Il faut dire que le confinement a été particulièrement lourd pour l’emploi sur le territoire.

  • + 7,1% de demandeurs d’emploi en mars.
  • + 22,6% en avril.
Lire aussi :  Tati c’est fini!

Avec une vaste majorité d’inscrits en catégorie A : 4 426 millions de personnes.

Conséquence de la reprise d’activité, la diminution reste pour l’heure «portée par ceux qui recherchent un métier dans les secteurs de la construction et du BTP, des services à la personne, ainsi que du transport et de la logistique» selon la Dares, le service de statistiques du ministère du Travail. 

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Lire aussi :  Biodiversité : la France compte sur les haies

Le Conseil Constitutionnel retoque une grande partie de la loi Avia

La mortalité liée à l’épidémie de covid-19 devrait se stabiliser autour de 30 000 décès.

Quelle espérance de vie en France au sortir de l’épidémie ?