Grifols confirme l’intérêt de la famille et du fonds Brookfield à lancer une offre publique d’achat visant à le radier de la Bourse

Grifols, l’une des entreprises catalanes les plus prospères, a récemment confirmé qu’elle avait reçu une offre de rachat de la part de la famille fondatrice et du fonds d’investissement Brookfield. Cette offre vise à retirer l’entreprise de la bourse et à la placer sous la gestion de Brookfield, dans le but de mettre fin à la volatilité de ses actions et de stabiliser sa situation financière.

La nouvelle de cette offre a provoqué une forte réaction sur le marché, avec une suspension temporaire des échanges et une hausse significative du cours de l’action. La valeur boursière de Grifols a augmenté pour atteindre plus de 6 milliards d’euros, même si elle reste en deçà de ses niveaux antérieurs à la crise provoquée par les allégations de falsification de comptes de la part du fonds baissier Gotham City.

La famille Grifols et divers actionnaires importants semblent soutenir l’offre de rachat, ce qui laisse penser qu’une offre publique d’achat pourrait être réalisée. Cette opération permettrait à Grifols de se débarrasser de sa dette élevée tout en restant sous contrôle catalan. Brookfield, avec ses 250 milliards de liquidités, offrirait à Grifols la stabilité financière dont elle a besoin pour se rétablir.

La gestion de Grifols a également connu des changements importants, avec un nouveau PDG et un nouveau directeur financier. L’entreprise a récemment finalisé la vente d’une participation dans une société chinoise, ce qui lui a permis de réduire sa dette et de renforcer sa trésorerie.

En fin de compte, l’offre de rachat de Grifols par la famille fondatrice et Brookfield représente une opportunité pour l’entreprise de se renforcer et de se stabiliser dans un marché volatile. Il reste à voir si cette opération se concrétisera et si elle permettra à Grifols de retrouver sa position de leader dans le secteur des produits sanguins.
Et pour approfondir sur ce sujet, explorez ici

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

L'homme chargé de porter l'agenda nationaliste à Paris : un anarcho-syndicaliste en faveur de la libération des prisonniers de l'ETA

L’homme chargé de porter l’agenda nationaliste à Paris : un anarcho-syndicaliste en faveur de la libération des prisonniers de l’ETA

Les travailleurs des aéroports français appellent à la grève à l'approche des Jeux olympiques de Paris

Les travailleurs des aéroports français appellent à la grève à l’approche des Jeux olympiques de Paris