Guerre de rachat des géants du capital-risque pour acheter la musique de Shakira, Neil Young et Blondie

Blackstone, un géant du capital-risque, a récemment proposé environ 1,5 milliard de dollars pour acquérir Hipgnosis Song Fund, une société détenant les droits musicaux de chanteurs renommés tels que Enrique Iglesias, Shakira, Neil Young et Blondie. Cette offre dépasse celle présentée par Concord, une société financée par Apollo Global Management, qui avait déjà reçu l’approbation du conseil d’administration de Hipgnosis.

L’offre de Blackstone, évaluée à 1,24 $ par action en espèces, représente une augmentation significative par rapport à celle de Concord. La société a souligné que cette proposition offre une valeur supérieure pour tous les actionnaires et a même laissé entendre qu’une contre-offre pourrait être envisagée.

Hipgnosis a eu du mal à transformer ses droits musicaux en un actif financier rentable, ce qui a entraîné une baisse de ses actions et une accumulation de dettes. Malgré tout, les actions de la société ont récemment augmenté suite à l’annonce des offres d’acquisition.

Blackstone avait déjà fait des offres précédentes à Hipgnosis, mais c’est sa proposition la plus récente qui semble être la plus attractive. Cette offre a été recommandée par la banque d’investissement Jefferies et se situe autour de 100 pence par action.

Il reste à voir si Hipgnosis acceptera l’offre de Blackstone ou si d’autres développements auront lieu dans cette bataille d’acquisition. Cette situation souligne l’importance croissante des droits musicaux dans l’industrie de la musique et l’intérêt des investisseurs pour ces actifs.
Et pour approfondir sur ce sujet, explorez ici

Lire aussi :  Procès d'Elizabeth Holmes : tout ce qu'il faut savoir sur la fondatrice de Theranos
Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Lire aussi :  Pour l'Institut Montaigne, il faut augmenter la durée du temps de travail pour soutenir les entreprises
EL PAÍS

Voici les options d’abonnement à Max lorsqu’elle cessera d’être HBO en mai, les Jeux olympiques de Paris étant inclus dans chacune d’entre elles.

Toulouse : le Couvent des Jacobins, une destination incontournable pour les amateurs d’architecture et d’histoire !