Le coronavirus bouleverse les achats en ligne

le coronavirus bouleverse les achats en ligne

La pandémie de coronavirus remet sensiblement en cause les chiffres clés des achats en ligne pour 2019. Ceux que la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), qui regroupe 600 membres, vient tout juste de rendre publics. C’est un des nombreux aspects de la réaction en chaîne déclenchée par le covid-19.

En effet, pour 2019, la Fevad fait état d’un chiffre d’affaires en hausse à 92,6 milliards d’euros pour les 180 000 sites marchands actifs de l’hexagone. Cela ne représente, toutefois, que 9,1 % du commerce de détail. A noter que la France est le second marché en Europe pour le e-commerce, derrière la Grande-Bretagne et juste avant l’Espagne. Par ailleurs, ce chiffre d’affaires est principalement réalisé par les leaders du secteur.

Sans surprise, figurent en tête des achats en ligne effectués par les internautes, la mode, les produits culturels et le tourisme. De plus, ces achats en ligne sont de plus en plus souvent croisés avec des expériences client en magasin.

Impact du coronavirus sur les achats en ligne

Comme le constate le cabinet d’étude Contentsquare, la pandémie bouleverse les données recueillies par la Fevad. C’est le résultat d’une étude réalisée par le cabinet, entre le 16 et le 23 février et réactualisée au 13 mars.

Ainsi, les achats en ligne pour les voyages, l’hôtellerie et les transports chutent brutalement. Jusqu’à 20 % pour les voyages. Autour de 10 % pour les transports et l’hôtellerie. Cependant, on note, à l’inverse, une augmentation des achats en ligne des produits de grande consommation et de pharmacie.

Lire aussi :  🌍 Thematics AM: Lancement d'un nouveau fonds axé sur le climat

De nombreuses adaptations à la situation sont en cours.

En effet,  les ménages français sont désormais largement équipés en moyens pour se connecter à internet. La Fevad a ainsi constaté que 9 personnes sur 10 ont au moins acheté une fois en ligne. Ce qui représente près de 40 millions d’acheteurs. Soit une hausse de 1 million par rapport à 2018. De plus, ces achats sont de plus en plus réalisés via les applications mobiles.

Par suite, les grands du secteur impactés par la pandémie sont entrain de lancer des campagnes express pour rassurer les internautes. Ces campagnes visent, bien entendu, à les ramener vers leurs sites et leurs points de vente. On peut donc s’attendre à ce que ces campagnes s’intensifient. On peut s’attendre aussi à ce qu’elles deviennent plus complexes en fonction de l’évolution de la situation.

 

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Lire aussi :  Test PCR payant pour les étrangers depuis mercredi 7 juillet

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Le CAC 40 dans le coma

Décret contre le coronavirus, publié au J.O du 15 mars