Micro entreprises : moins d’exonérations fiscales

Moins d'exo pour les micro entreprises

Le nouveau dispositif ACRE, ex-ACCRE, durcit les conditions d’obtention des exonérations fiscales et leur durée.  Ainsi, l’exonération des charges sociales des micro entreprises n’est plus que de 50 % et pour un an seulement. En outre, pour pouvoir en bénéficier, il faut en faire la demande et en remplir les conditions sociales.

La demande doit être faite dans les 45 jours suivant la déclaration d’activité.

Il faut appartenir, notamment, à l’une des 13 catégories définies par le décret n°2019-1215 du 20/11/ 2019. Par exemple, demandeur d’emploi indemnisé, bénéficiaire de l’ASS ou du RSA ou encore jeune de moins de 30 ans handicapé.

Rappelons que jusqu’en 2019, l’ACRE était attribué automatiquement, sans conditions et pour une durée de 3 ans.

Mais, les bénéficiaires d’avant 2020, sont également impactés. Leur taux d’exonération diminue pour les périodes 2 et 3.  Le taux d’exonération de la deuxième période passe ainsi de 50 % à 25%. Celui de la troisième période de 25% à 10 %. Le taux de la première période reste inchangé à 75%.

Seule consolation pour les micro entreprises 2020, l’exonération de la CFE subsiste pour la première année d’activité. A noter, par ailleurs, que ces nouvelles dispositions sont bien conformes aux orientations budgétaires 2020.

 

 

 

 

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Lire aussi :  Alerte pénurie de carburants en France : la situation s'aggrave dans les régions de l'Ouest, découvrez les détails et les solutions !
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Ciel ! Agrippine, l’héroïne de Claire Bretécher est en ligne jusqu’au 13 mai …

296 000 cadres recrutés par les entreprises françaises en 2020