Biodiversité : la France compte sur les haies

Biodiversité : la France compte sur les haies

La haie est une structure végétale composée d’arbres, d’arbustes et d’arbrisseaux. Maillon indispensable de la biodiversité, les haies occupent une place de choix dans la préservation des espèces végétales et font partie des aménagements les plus propices à la biodiversité. En France, elles ont particulièrement une grande importance. 

Disparition des haies égal appauvrissement de la biodiversité

En 150 ans, près de 70 % des haies ont disparu en France. Il s’agit là d’une perte énorme, car les haies remplissent de nombreuses fonctions telles que le stockage du carbone, la continuité des écosystèmes ou encore la production de bois. La disparition des haies apparaît aussi comme l’une des causes de beaucoup d’inondations en Bretagne et dans le calvados.

Les haies font partie d’un patrimoine semi-naturel qui a fortement régressé depuis le XIXe siècle. Leur suppression est en grande partie due à la mécanisation agricole d’après les deux guerres mondiales. En effet, entre 1850 et 1930, la France comptait plus de deux millions de kilomètres de haies. 70 % d’entre elles ont été arrachées. Ce qui représente environ un million quatre cent mille kilomètres de haies perdues.

Arbustes et arbres têtards ont disparu pour laisser la place à des champs rectilignes et faciles à cultiver. Cette disparition a eu un impact très négatif sur la biodiversité.

 

Les avantages des haies pour la biodiversité

Le premier avantage d’une haie autour d’un champ est qu’elle capte le carbone de l’atmosphère. D’un point de vue paysager, les haies ont également  de nombreux avantages. Elles régularisent l’humidité et empêchent le dessèchement du sol et des plantations. En plus de cela, elles contribuent fortement à :

  • La lutte contre les effets néfastes du vent comme, par exemple, l’érosion des terres, la dissémination des parasites et la disparition des insectes pollinisateurs.

 

  • La protection des bâtiments.

 

  • La création d’un microclimat favorable à la vie végétale et animale.

 

Par ailleurs, les haies servent également de refuges et de nourriture pour le oiseaux et pour d’autres espèces. Elles sont fréquentées par les mammifères, les oiseaux, les amphibiens et les insectes. Pour plus d’information à ce sujet, consultez ce site.

 

La réhabilitation des haies pour enrichir la biodiversité

La France compte planter 50 millions d’arbres pour repeupler ses forêts. Sans compter le lancement de nombreux programmes spécifiques. Parmi ces arbres, le pays prévoit la replantation de haies pour préserver la biodiversité. En effet, les haies sont de véritables réservoirs de biodiversité. En termes d’agronomie, les haies améliorent les conditions microclimatiques de la parcelle et sert de brise-vent pour le bétail.

Une réhabilitation des haies est essentielle pour l’environnement. Découvrez plus d’informations à ce sujet ici.

 

Quelques types de haies

Les haies appartiennent à plusieurs types :

  • Les haies mono spécifiques.

 

  • Les haies taillées variées.

 

  • Les haies taillées fleuries.

 

  • Les haies bocagères avec hauts jets.

 

  • Les haies pour bois de chauffage.

 

  • les haies brise-vent.

En bref, les haies représentent sont un élément essentiel de la biodiversité qu’il faut absolument préserver. Leur réhabilitation est donc d’une importance capitale.

Guide Michelin : de nouvelles étoiles dévoilées

Des manifestants se mobilisent contre l’avortement