Camping-car : rouler avec son environement

Les camping-caristes se douchent avec 15 litres d’eau, ce qui équivaut à deux seaux. Conscients de la limitation des ressources, ils sont efficaces par nécessité et conviction.

 

2 millions de véhicules en circulation en Europe, dont près d’un quart en France

Certains camping-caristes se tournent vers les panneaux solaires pour produire leur propre électricité et n’ont donc pas besoin de puiser l’énergie du moteur à combustion. Ils sont tous très bien informés sur l’environnement. Connaissent l’importance de conserver des espaces naturels exempts de déchets. Ils mangent de manière responsable et recyclent.

Il y a des gens qui ont des petites poubelles à l’intérieur du camping-car, pour bien trier et jeter les déchets dans les campements ou parkings aménagés. Il faudrait plus d’espaces publics et privés  aménagés avec des poubelles colorées.

L’Espagne compte 60 000 campings : une façon de vivre et de voyager à plusieurs. Avec 2 millions de véhicules en circulation en Europe, dont près d’un quart en France, le secteur est en forte progression.

Plus de 10 000 camping-cars ont ainsi été immatriculés en mars 2021. Soit plus de 5 000 de plus qu’en mars de l’année dernière. Au total, plus de 93 000 camping-cars ont été achetés en un an en France. Dont plus de 27 000 véhicules neufs. Et presque 66 000 d’occasions selon les statistiques d’UNI VDL, le syndicat des véhicules de loisirs.

 

Le camping-car : une façon de vivre et de voyager

José Luis Villares est président du « Club Autocaravanista del Principado de Asturias » (CAPA). Villares. Ancien mineur, retraité de Mieres, il dirige cette association de 312 membres fondée en 2008. CAPA fait partie de la Fédération des associations de camping-cars en Espagne et de la Fédération internationale du camping, de la caravane et du camping-car.

No somos cuatro amigos que se han juntado

«Nous ne sommes pas quatre amis qui se sont réunis», dit-il avec enthousiasme. Mais souligne le rôle qu’ils jouent en tant qu’association. CAPA encourage la pratique du camping-car. Elle favorise les échanges culturels et la prise de conscience collective qu’il s’agit d’un mode de vie lié à l’environnement. Son objectif ultime est de le conserver.

Stationnement public et nuitée dans les Asturies.
Stationnement public et nuitée dans les Asturies.

Ils ont plus que de bonnes intentions. CAPA travaille avec les municipalités des Asturies pour créer des parkings publics pour s’arrêter et passer la nuit. Des endroits qui permettent aux camping-caristes de se garer et de dormir légalement.

Le projet qu’ils présentent aux autorités comprend l’installation d’une affiche expliquant les particularités du quartier. Et propose des informations sur les services (horaires de bus, pharmacies…). Ils recommandent également de permettre la séparation des conteneurs à déchets.

Nous soulignons à chaque réunion que nous devons être responsables et durables

dit-il.

 

Certains déchets sont récurrents 

Les camping-cars combinent les repas à l’extérieur. Des déjeuners ou dîners dans les restaurants locaux et d’autres dans leur camping-car, sous les auvents. On conseille de placer ces canettes ou emballages de nourriture ou de boisson dans les récipients jaunes.

Bien qu’il y ait de l’eau potable dans de nombreux parkings pour nuitées ou campings. On recommande de transporter des bouteilles ou contenants plastiques pour boire, cuisiner ou se laver. Comme il s’agit de conteneurs en plastique, la destination est la poubelle jaune.

S’il n’y a pas de poubelles prévues pour le recyclage, il est préférable de les conserver. Et de les rapporter sur un lieu touristique afin qu’ils soient triés, ou même qu’ils puissent être réutilisés s’ils sont en bon état. 

Certains feux clignotants ou phares sont connectés. Ils se rechargent via une entrée USB. Certains appareils plus anciens nécessitent des piles. Ils doivent être déposés dans un point approprié, pour cela, ils sont stockés jusqu’à des espaces aménagés dans les villes. 

Les automobilistes qualifiés utilisent des gants en tissu dur ou en plastique pour manipuler le tuyau et verser de l’eau grise et noire. Les débutants, eux, utilisent des gants jetables. Ils doivent donc être jetés dans le conteneur de fraction de déchets.

Ce n’est pas la meilleure solution. Mais elle est parfois utilisée pour résoudre temporairement un problème.

D’autres associations existent pour défendre les camping-caristes

Une autre entité travaillant avec les administrations publiques est l’Association des camping-cars de la région de Murcie (AC-MUR). Son président par intérim est Pepe Lucas, un dessinateur à la retraite de 71 ans.

L’Acmur fait des présentations à la fédération des communes pour leur expliquer que la création de ces parkings et aires de repos contribue à attirer des visiteurs. Et donc de l’argent, particulièrement apprécié dans les pôles à faible densité touristique.

Un petit investissement qui fait la joie des villes.

dit Mr Lucas.

Mr Villares ajoute:

Ça revitalise l’hôtellerie et le commerce

Les camping-caristes achètent de bons fromages, chorizo, ​​ou tout autre produit local de la région qu’ils traversent. Il y a beaucoup de retraités qui voyagent de cette façon. Mais de plus en plus de jeunes arrivent. 

Des véhicules plus nombreux et de meilleure qualité

L’achat et l’utilisation de camping-cars se développent. Les immatriculations espagnoles de ces maisons à roues, telles que les définies Mr Villares. Elles sont passées de 1 293 en 2013 à 8 903 en 2019, selon l’employeur, l’Association espagnole de l’industrie et du commerce de la caravane (ASEICAR). Les véhicules neufs sont moins polluants que les véhicules anciens. Le mode de vie des camping-caristes n’est pas seulement durable par l’inertie mais par l’action.

Pour utiliser et consolider ce moyen de voyager et vivre en vacances, des arrêts de stationnement privés ont vu le jour. Ils sont soumis à la législation de toutes les communautés autonomes. Contrairement aux publics, le temps de stationnement est illimité. Les camping-caristes peuvent utiliser les auvents. Et ils ont généralement des services accessoires tels que des salles de bains et des toilettes ou encore une laverie.

Ce sont des hébergements touristiques. AC-MUR géolocalise les domaines publics et privés grâce à vos coordonnées. Fournit des informations sur son emplacement, répertorie ses services et permet aux utilisateurs de laisser des commentaires.

Cela fonctionne avec les données fournies par les communes et les associations comme la nôtre.

 précise Villares. Il préfère voyager à partir de septembre lorsqu’une part importante des touristes est déjà de retour dans les bureaux ou les usines.

 

Les stations-service et les grands magasins pour accueillir les camping-caristes

Dans certains pays, comme les États-Unis, la plupart des stations-service ont une zone pour verser l’eau grise et noire. Vous pouvez aussi faire le plein d’eau propre en échange d’environ 10 $. En Espagne, ou en France, il y a toujours une pénurie.

Ils comprennent qu’il y a de plus en plus de demandes. Certains intègrent déjà une laverie accueillir les camping-cars

détaille Villares.

Certains grands magasins en France proposent des parkings spéciaux pour camping-cars. Et au Portugal, dans les supermarchés Intermarché .

Vous vous arrêtez pour faire des achats et pour manger. Vous ne pouvez pas passer la nuit.

précise Mr Villares. La législation et les entreprises privées sont de plus en plus favorables à cette façon conviviale de faire du tourisme.

La rentré scolaire fait partie de l'apprentissage de la vie avec le virus.

La rentré scolaire en France critiquée

Super League féminine : pourquoi regarder cette saison

Super League féminine : pourquoi regarder cette saison