Déforestation : des fronts se créent un peu partout dans le monde

Les chiffres en ce qui concerne la déforestation ne cessent de grimper un peu plus chaque jour. En raison du réchauffement climatique et des dangers de cet acte considéré comme un crime à part entière, de nombreux acteurs se sont soulevés pour pallier cette situation inquiétante. Plus de détails à ce propos dans cet article !

 

Alliance pour la Préservation des Forêts

Bien que faisant partie des dernières organisations luttant contre la déforestation, cette alliance a déjà à son actif une longue liste de tâches accomplies. Pour se montrer plus efficace et atteindre ainsi de nombreuses sphères, l’association intervient en Indonésie, en Côte d’Ivoire, au Pérou, etc. Elle vise principalement la restauration des forêts en accompagnant les diverses entreprises qui œuvrent dans ce sens.

L’objectif étant « zéro déforestation », le collectif met à la disposition de ses membres actifs, les moyens nécessaires pour faire face à la situation. Conscient de l’impact que pourrait avoir une action conjuguée des entreprises de divers secteurs, l’organisation établit des partenariats et milite dans le cadre de coopérations internationales.

 

Sauvons la forêt

La déforestation fait partie des sujets d’actualité les plus préoccupants depuis quelques années. Au nombre des associations engagées à sensibiliser la population sur les risques qu’encoure l’humanité se trouve Sauvons la forêt. Cette organisation est régie par un groupe de personnes, des autorités et particuliers qui souhaitent reboiser les forêts.

Le plan d’action de l’association consiste à dénoncer les décisions, les entreprises et les projets qui menacent la faune et la flore. Elle coopère également avec les scientifiques pour maintenir en bon état les forêts tropicales. Par ailleurs, étant une petite structure, l’association dispose d’une ressource financière assez limitée. Elle dépend, donc, des dons et des collectes venus de divers horizons. Notez que Sauvons la forêt est une association allemande.

Lire aussi :  S1 E3 : Le Tribunal Judiciaire de Paris bloque la fusion Véolia-Suez

 

Greenpeace

Pour rejoindre l’Alliance pour la Préservation des Forêts, Greenpeace s’est également fixé comme objectif : « zéro déforestation ». Et l’association a mis sur pied un plan d’action bien défini. En plus des campagnes de sensibilisation intensives, l’organisation met également la pression sur les entreprises dont les ressources premières proviennent des forêts. Il ne s’agit pas d’empêcher ces dernières de mener leurs activités, mais plutôt de les amener à préserver l’environnement.

L’autre partie de l’iceberg qui n’est pas souvent défendue est la population indigène qui représente environ 1,6 milliards de personnes. Greenpeace, à travers ses actions, participe à sa protection dans le monde.

Enfin, pour couronner ses actions, l’organisation assure la traçabilité du bois, depuis sa coupe jusqu’à sa destination finale. En effet, à cause du mélange entre la légalité et l’illégalité dans le commerce du bois, il est difficile de suivre les acheminements. Cependant, grâce à la mise en place des postes de contrôle sur les routes françaises, l’importation des bois est mieux régulée depuis quelques années.

En dehors de ces trois organisations, d’autres fronts existent encore avec des actions pertinentes et convaincantes. Chacun œuvre à sa manière à la sauvegarde de l’environnement.

 
Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Lire aussi :  Taux de congestion : Paris au premier rang des villes françaises les plus embouteillées

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Légalisation du cannabis : des maires d’Ile-de-France sont d’accord

Indice de réparabilité : du nouveau dans la lutte contre le gaspillage