En route pour un réchauffement dangereux

En route pour un réchauffement dangereux

Le réchauffement climatique est toujours un danger actuel pour la planète.

 

Alerte rouge pour l’humanité

Avant le grand sommet de l’ONU sur le climat, plusieurs gouvernements ont mis à jour leurs engagements dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat. Le constat est clair : les gouvernements doivent faire davantage pour réduire le réchauffement climatique de la planète d’ici à 2030. Les plans sont beaucoup plus courts que ce qui est nécessaire pour éviter une augmentation dangereuse des températures mondiales, selon un nouveau rapport de l’ONU.

Le réchauffement de la planète affecte toutes les régions du globe. Et nombre de ces changements sont en passe de devenir irréversibles.

A averti le Secrétaire général de l’ONU. Qualifiant le nouveau rapport du Groupe international d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) d’ « alerte rouge pour l’humanité ».

 

Le réchauffement climatique au cœur de la COP 26

La conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) est un événement majeur. À cette occasion, elle réunit des dirigeants de tous les pays du monde afin de convenir de la manière d’intensifier l’action au niveau mondial pour résoudre la crise climatique, dont le réchauffement climatique.

Les dirigeants mondiaux se sont réunis pour la première fois, il y a près de 30 ans. Pour lutter collectivement contre le changement climatique.

La 26e conférence annuelle de l’ONU sur le climat aura lieu cette année à Glasgow, au Royaume-Unis, du 1er au 12 novembre 2021. La COP 26 se tiendra au Scottish Event Campus (SEC) à Glasgow,en Écosse sous la présidence britannique et en partenariat avec l’Italie. 

La conférence était initialement prévue en novembre 2020. Mais les organisateurs ont dû reprogrammer la manifestation à cause de la Covid-19.

 

Le réchauffement climatique après la COP 26

Même si les promesses de l’accord de Paris sur le climat étaient tenues, le monde serait en passe de se réchauffer d’environ 2,7 degrés Celsius d’ici à 2100 par rapport aux niveaux préindustriels. Toujours selon le dernier rapport de l’ONU.

Ceci est conforme à ce que des analystes externes ont trouvé. Un tel réchauffement augmenterait considérablement le risque de vagues de chaleur, de sécheresse, d’inondations. Et évidement, d’incendies de forêt, à travers le monde dans les années à venir, d’après les scientifiques.

Il est également difficile de savoir si chaque pays tiendra ses engagements. Le rapport a révélé que de nombreux gouvernements n’ont pas mis en œuvre de politiques ou de lois pour atteindre leurs objectifs.

Par exemple, l’Union Européenne a bien proposé une nouvelle législation climatique radicale. Or certains pays des 27 États membres ne l’ont pas encore approuvée.

Le monde doit prendre conscience du danger imminent en tant qu’espèce.

À déclaré Inger Andersen, la directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

 
Cumbre Vieja est imprévisible

Le volcan des îles Canaries Cumbre Vieja reste imprévisible

Tesla Model 3 électrique est la voiture la plus vendue en Europe au mois de septembre

Tesla Model 3 électrique est la voiture la plus vendue en Europe au mois de septembre