Incendies en France : Les pyromanes traqués sur terre et dans les airs

Dans les airs, un hélicoptère scrute le paysage pour avertir les hommes restés au sol des incendies ou de toute personne qui chercherait à en déclencher un. Ce sont les membres d’une équipe de police nouvellement créée qui vient de commencer à patrouiller dans le sud-ouest de la France. Le but, rechercher et arrêter les incendiaires qui dévastent les forêts de la région.

 

Un été sans précédent

La hausse des températures n’est pas non plus sans conséquences. La semaine dernière, pas moins de 20 incendies se sont déclarés dans la forêt bordant la station balnéaire de Soulac-sur-Mer dans le département de la Gironde. Alors que certains n’ont brûlé que quelques mètres carrés, les plus importants ont déjà dévoré 30 hectares de forêt.

Afin d’arrêter les ravages, les autorités locales ont dépêché une nouvelle unité. Le Peloton de Vigilance Forestière (PVF) se compose de 15 gendarmes réservistes, d’un officier supérieur de police et de deux motards de la brigade mobile, épaulés par hélicoptère.

Réparti sur trois zones, le PVF patrouille la forêt à moto, en VTT ou en voiture. Mis en place la semaine dernière, les patrouilles ont commencé jeudi.

Le PVF doit ainsi soulager les pompiers mis à rude épreuve dans la lutte contre les flammes qui ont brûlé depuis mardi 7 400 hectares de pinèdes à l’extrémité sud de la Gironde.

Après les grands incendies de juillet, nous avons observé une augmentation du nombre d’incendies criminels,

explique Martin Guespereau, sous-préfet à la défense et à la sécurité de la région Nouvelle-Aquitaine, qui couvre la Gironde.

Il y a actuellement une vingtaine d’incendies d’origine inconnue par jour en Gironde.

 

Une solution d’urgence

Selon l’Office national des forêts (ONF), neuf incendies sur 10 ont été déclenchés par des personnes. Et trois sur 10 ont été déclenchés délibérément.

« Le peloton de vigilance forestière est une division d’appui, dont l’objectif est de prévenir, de détecter et éventuellement d’interpeller », précise le capitaine Christophe Roque, chargé de constituer l’équipe.

Des panneaux rouges et blancs à la lisière de la forêt de Soulac-sur-Mer informent les promeneurs. En raison du risque très grave d’incendie, la forêt est interdite au public jusqu’à nouvel ordre. Et ce depuis le 11 août .

Quelques cyclistes étaient néanmoins sortis sur les sentiers samedi, et ont été rapidement interceptés par les gendarmes.

Dès qu’on croise quelqu’un, on obtient son identité,

raconte un membre de l’équipe, Bruno Kechtoff.

Parce que si l’on croise plusieurs fois la même personne, alors ça devient suspect.

Un message passe à la radio. Deux départs de feu distants d’à peine 500 mètres, près de Bazas, au sud de Bordeaux. Un local a rapporté avoir vu quelqu’un sur un cyclomoteur portant un pantalon à rayures jaunes.

L’hélicoptère de la PVF bifurque alors vers Bazas, distant de 130 kilomètres. Appelés en urgence, les gendarmes peuvent se déplacer si d’autres zones sont concernées.

Les meilleurs couteaux de chef qui seront un ajout polyvalent à votre cuisine

Les meilleurs couteaux de chef : Lequel conviendra à votre cuisine ?

L’armée française quitte la base de Gao : La fin d’une mission militaire de neuf ans au Mali !