Lumières éteintes : les mesures d’économie d’énergie de Paris entrent en vigueur

Les premières mesures d’économie d’énergie pour les monuments et établissements culturels de Paris, annoncées par la maire Anne Hidalgo le 13 septembre, sont entrées en vigueur ce vendredi. La Tour Eiffel s’éteindra désormais à 23h45, elle qui veillait autrefois jusqu’à 1 heure du matin.

Mais la mesure s’étend également à bien d’autres bâtiments.

 

Extinction des feux à 22 heures !

Toutes les façades ornementales extérieures et les monuments municipaux gérés par la ville s’éteindront désormais à 22h. Cela concerne :

  • L’Hôtel de Ville.
  • Les 17 mairies d’arrondissement.
  • L’Académie du Climat (ancienne mairie du 4ème arrondissement).
  • La Fabrique de la Solidarité (ancienne mairie du 2ème arrondissement).
  • La Caserne Napoléon (4ème arrondissement).
  • La Tour Saint-Jacques (4ème arrondissement).

 

Les lumières seront éteintes dans les établissements culturels à 22h ou dès la fin des représentations au : 

  • Théâtre du Châtelet.
  • La Gaîté Lyrique.
  • Théâtre de la Ville.
  • Musée d’Art Moderne.
  • Petit Palais.
  • Palais Galliera.
    Musée Carnavalet.
  • Musée de la Vie Romantique.

Cependant, comme annoncé lors de la conférence de presse du 13 septembre, pour des raisons de sécurité, l’éclairage public dans les rues de Paris restera allumé.

 

Des variations de température ?

Autre mesure, les températures des piscines qui seront légèrement plus fraîches Celle-ci est également entrée en vigueur ce week-end.

Les températures de l’eau ont été réduites à 26 ° C à partir de 27 ° C ambiants, et les températures de l’air à 25 ° C à partir de 26 ° C dans les 31 piscines de la capitale gérées par la ville.

D’autres mesures annoncées portent quant à elle sur le chauffage des bâtiments de la ville. Ont notamment été évoqués l’allumage du chauffage 30 minutes plus tard dans la matinée et, pour les bâtiments administratifs, le report d’un mois du début de la saison de chauffage aux vacances de la Toussaint. Soit le 1er novembre.

En fonction de la qualité des constructions, les températures seront progressivement abaissées de 1° C pour être fixées à 18° C le jour et 12° C la nuit. Lorsque les bâtiments sont inoccupés uniquement.

Les mesures de chauffage seront mises en œuvre en concertation avec les utilisateurs des bâtiments. Les bâtiments abritant des personnes vulnérables, comme les maisons de retraite et les crèches, sont d’ores et déjà exemptés de ces mesures.

Tout ceci fait partie des plans d’économie d’énergie de la ville convenus pour protéger les résidents des hausses de prix à long terme; alors que les prix de l’énergie ont atteint des niveaux records fin août. Et pour aider à lutter contre le réchauffement climatique.

Ces nouvelles mesures permettront d’économiser environ 60 GWh d’énergie dans les semaines à venir. Soit plus de 80 % de l’objectif de 10 % d’économies d’énergie de la ville pour cet hiver.

De nouvelles mesures devraient d’ailleurs être annoncées prochainement.

Les partis de gauche dans la tourmente suite aux accusations de violences faites aux femmes

Biden choisit Macron pour la première visite d’État de sa présidence