Air France est la dernière compagnie aérienne à limiter ses vols vers l’Ukraine

Alors que les tensions montent en Ukraine, de plus en plus de compagnies aériennes limitent ou suspendent leurs vols vers le pays. Malgré les efforts du gouvernement pour maintenir l’espace aérien ouvert. La compagnie Air France a annoncé lundi qu’elle annulait ses vols à destination et en provenance de Kiev… En raison des problèmes de sécurité suscités par le renforcement des troupes russes aux frontières de l’Ukraine.

 

Une mesure de précaution

La compagnie aérienne Air France assure actuellement des vols aller-retour entre Paris et Kiev les mardis et dimanches. Les annulations ne sont, selon elle, qu’une « mesure de précaution ». Et que la compagnie « réévaluerait régulièrement la situation ».

Depuis lundi également, la compagnie aérienne allemande Lufthansa a suspendu ses vols vers Kiev et la ville ukrainienne d’Odessa. Et ce, jusqu’à la fin du mois. La suspension s’applique également aux vols d’Austrian Airlines et de Swiss International Air Lines, qui font toutes deux partie du groupe Lufthansa.

Une porte-parole de Lufthansa a déclaré que les vols vers Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, continueraient à fonctionner régulièrement.

La sécurité de nos passagers et membres d’équipage est notre priorité absolue à tout moment,

a déclaré Lufthansa dans un communiqué.

 

Mesures dès le début février

Les compagnies aériennes ont commencé à limiter les vols vers l’Ukraine le 2 février. Le 12, le transporteur néerlandais KLM les a suspendus indéfiniment, invoquant des problèmes de sécurité. Le même jour, la compagnie aérienne ukrainienne à bas prix SkyUp a été contrainte d’atterrir en Moldavie parce que les compagnies d’assurance avaient déclaré qu’elles cesseraient d’assurer les avions pour les vols au-dessus de l’espace aérien ukrainien. Et la compagnie a temporairement suspendu la vente de billets.

Alors que le souvenir de 2014 plane encore, lorsqu’un missile tiré depuis un territoire contrôlé par des séparatistes soutenus par la Russie a abattu un avion de Malaysia Airlines, tuant les 298 personnes à bord, les autorités ukrainiennes ont souligné que l’espace aérien du pays restait ouvert. Le Premier ministre ukrainien, Denys Shmyhal, a d’ores et déjà annoncé la création d’un fonds de 590 millions de dollars pour couvrir les assurances afin que les vols puissent se poursuivre dans l’espace aérien ukrainien.

Une mesure qui permet à la ligne Ukraine International Airlines de continuer à fonctionner normalement. D’autres transporteurs, tels que Wizz Air et Ryanair, continuent d’opérer des vols vers le pays.

À l'approche des élections françaises, c'est Macron contre la droite

À l’approche des élections, c’est Macron contre la droite

Ils font des affaires en Russie, et maintenant ils peuvent en payer le prix

Entreprises françaises en Russie : les risques possible