Huit hommes condamnés par un tribunal pour trafic de corne de rhinocéros et d’ivoire

Trafic de cornes de rhinocéros

Huit hommes ont été condamnés par un tribunal à Rennes, dont des membres d’un gang criminel irlandais pour trafic de rhinocéros et trafic d’ivoire entre l’Europe et l’Asie de l’Est.

 

Des peines de prison et amendes 

Le tribunal de Rennes a condamné huit hommes, irlandais, chinois ou vietnamiens, dont des membres du gang des Rathkeale Rovers  à des peines de prison. Et des amendes.

Le tribunal a infligé des amendes d’un montant total de 316 000 € (270 000 £). Ainsi que des peines allant jusqu’à trois ans de prison ferme.

Trois des hommes n’étaient pas présents au tribunal d’exception de Rennes (Ille-et-Vilaine) et font l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Charlotte Nithart, présidente de Robin des Bois, un groupe environnemental (Robin Hood) a salué le jugement. Elle le qualifie de :

éducatif et dissuasif… pour tous ceux impliqués dans le trafic d’espèces sauvages et spéculant sur les espèces menacées.

Après le verdict de mercredi, elle déclare :

Avant le trafic, il y a le braconnage qui fait des ravages sociaux et environnementaux

 

Un contrôle routier aléatoire

Les procureurs ont ouvert une enquête en 2015. La police française a arrêté une voiture, une BMW, lors d’un contrôle routier aléatoire. Elle a trouvé abord quatre défenses d’éléphant et 32 ​​800 € en espèces.

Les occupants de la voiture prétendent alors être des antiquaires. Cependant les enquêtes de police révèlent qu’ils font partie d’un réseau international de trafiquants de rhinocéros et de cornes d’ivoire. Dont certains d’origine chinoise et vietnamienne.

La police déclare que les suspects irlandais et anglais étaient des membres de Rathkeale Rovers. Un clan criminel nommé comme la ville située à l’extérieur de Limerick dans le sud de l’Irlande. Enracinés dans la communauté des gens du voyage, les membres de gangs ont été liés à une série d’escroqueries à travers l’Europe, l’Amérique, l’Afrique et l’Australie.

Les détectives ont découvert que les contrebandiers en France disposaient de deux ateliers pour transformer l’ivoire et la corne de rhinocéros en poudre ou en flocons. Mais également des articles, ensuite exportés vers le Vietnam et la Chine. Afin de les utiliser dans la médecine traditionnelle.

Au cours de l’enquête, la police saisit une grosse corne pesant près de 15 kg. « Robin des Bois » a déclaré qu’une fois transformée, elle valait environ 13 millions d’euros. 

Robin des Bois a allégué que les maisons de vente aux enchères de Cannes, Toulouse et Le Puy facilitaient l’exportation de défenses vers le Vietnam et la Chine.

Les Rathkeale Rovers : cible d’une enquête conjointe de la police européenne

Une enquête conjointe de la police européenne (police Europol) cible Les Rathkeale Rovers. En 2010, elle arrête 31 personnes pour vol de cornes de rhinocéros

Le gang faisait le commerce d’antiquités illicites, de cigarettes, d’appareils électriques, de voitures anciennes et de faux certificats de test de coronavirus.

Europol a averti en février que les membres de Rathkeale Rovers faisaient dans le trafic de faux papiers et faux documents. Ils utilisaient une application pour téléphone portable pour falsifier les résultats des tests de coronavirus. Ils sont ensuite vendus aux voyageurs.

En 2017, un tribunal fédéral de Miami a condamné Michael Hegarty. C’est un membre majeur du gang. Il est condamné à 18 mois de prison pour avoir fait passer en contrebande une coupe à libation (un récipient à boire taillé dans une corne de rhinocéros) des États-Unis vers l’Angleterre.

Hausse des exportations dans l'Union européenne ,mais chute des ventes de voitures

Faisons le point sur notre économie internationale

Qu'attendre du procès du 13 novembre ? 3/3

Fatal 13 novembre. Que pouvons-nous attendre du procès ?