Balkany : 4,5 et 3,5 ans de prison pour blanchiment de fraude fiscale

Balkany : 4,5 et 3,5 ans de prison pour blanchiment de fraude fiscale

Les Balkany voient leur peine allégée en appel, mais pourraient perdre la jouissance de leur résidence de Giverny.

Lundi 9 janvier, le couple formé par l’ancien maire de Levallois-Perret et son épouse a vécu une étape importante dans leur long parcours judiciaire, qui débute en 2017, avec les soupçons d’évasion fiscale.

Après plusieurs condamnations successives entre 2019 et 2020, les époux Balkany ont finalement obtenu que la cour d’appel de Paris allège leurs peines à quatre ans et demi pour Patrick et trois ans et demi pour Isabelle.

La défense a également pu obtenir que ces peines soient confondues avec celles des trois ans pour « fraude fiscale », ce qui implique qu’ils ne retourneront pas en prison.

La Cour de cassation française avait cependant estimé que la confiscation de la maison de Giverny des Balkany était illégale, car il s’agissait uniquement d’un usufruit depuis qu’ils lui avaient cédé la nue-propriété en 1997.

Cette situation est encore très incertaine et nous ne saurons si la justice maintiendra ou non cette décision qu’après un prochain procès qui aura lieu le 25 octobre 2022.

Lire aussi :  Arnaques liées aux cryptomonnaies : une vague croissante en Europe de l'Est et en Asie
Jean-Claude Pautot, l'ancien braqueur devenu acteur, arrêté par les stup

Jean-Claude Pautot, l’ancien braqueur devenu acteur, arrêté par les stup

Enlèvement à Villeparisis : vidéo d'un homme agressé et enlevé en pleine rue

Faits divers – Enlèvement à Villeparisis : vidéo d’un homme agressé et enlevé en pleine rue