Aubagne : Bigoud’ produit et vend des fleurs comestibles

Depuis que les fleurs ont rejoint la liste des aliments et sont devenues des fleurs à consommer, elles sont cultivées un peu partout. Leur production et leur commercialisation sont devenues l’objectif de plusieurs groupes. Dans la ville d’Aubagne, on trouve désormais l’association Bigoud’ qui produit et vend des fleurs comestibles.

Les fleurs à consommer

Les fleurs comestibles, autrement dit, les fleurs à consommer, sont des fleurs qui peuvent agrémenter un repas. Elles sont utilisées soit pour leur goût, soit pour décorer les plats. De fait, de grands chefs n’hésitent plus à en faire des éléments distinctifs de leur cuisine. Ainsi, par exemple, de Benjamin Collombat, de Vincent Catala ou encore de Sang-Hoon Degeimbre

Pour le premier, comme le précise un critique gastronomique : 

Les fleurs ne sont pas simplement un outil de décoration, mais bien une composante essentielle de ses plats. 

Quant au second, il adore improviser et, parmi ses plats fleuris, on n’a que l’embarras du choix entre des spaghettis au mimosa, du pain perdu à la fleur de pommier ou encore des capucines en beignets

Et pour élargir son panel de grands chefs à visiter, on peut toujours consulter le dernier guide Michelin qui vient de récompenser le premier restaurant végan de son histoire, celui de la chef Claire Vallée, ou, bien sûr, le dernier Gault et Millau.

Cela dit, nul besoin de se déplacer pour se concocter de délicieux sandwichs aux deux jambons et primevères, une salade de pomme de terre et cabillaud au géranium, ou encore des coeurs de romaine à la rose

Lire aussi :  Les paléoclimatologues James Zachos et Ellen Thomas reçoivent un BBVA Foundation Frontiers of Knowledge Award

 

Variétés de fleurs comestibles

 

Il existe plusieurs variétés de fleurs comestibles et parmi elles, on trouve :

  • La calendule, avec un goût discret, doux et légèrement amer-
  • Les hémérocalles qui ressemblent aux fleurs de lys et ont un goût léger.
  • La monarde écarlate et la monarde fistuleuse, dont les goûts sont bien distincts.
  • La capucine avec une saveur poivrée et dont toutes les parties sont consommables.
  • Les pensées sauvages ou violettes tricolores qui ont un goût sucré et légèrement mentholé.

On peut y trouver, aussi, la bourrache, le romarin, la ciboulette, le souci, la coriandre et plusieurs autres fleurs.

 

Utilité des fleurs à consommer

En plus de jouer le rôle d’aliment, les fleurs comestibles sont aussi décoratives. Elles offrent à la fois leur saveur et leur beauté à un plat. Mais loin de se limiter à leur saveur et à la décoration, elles ont aussi des propriétés nutritives. Elles possèdent parfois même des vertus médicinales

Dès lors, rien d’étonnant à ce que des entreprises ou des associations comme Bigoud’ se soient lancées sur un créneur très porteur. 

 

L’association Bigoud’

Bigoud’ est une association marseillaise qui s’intéresse aux fleurs comestibles et à la cueillette sauvage et aromatique. Elle a été créée en 2015 dans le but de concevoir des jardins pour valoriser les espaces délaissés. Elle est l’œuvre de Caroline et de Camille

 

Production et vente de fleurs comestibles par Bigoud’

En effet, connaître les fleurs locales et les cultiver est l’un des objectifs de Bigoud’. L’association s’est alors lancée dans la production de fleurs dans divers jardins, dont un, à Aubagne. Leur stratégie consiste à semer des graines dans des champs, à tour de rôle, pour ensuite les récolter.

Lire aussi :  Les coulisses de Cassis: l'envers du décor glamour qui va vous surprendre!

Pour la commercialisation, Bigoud’ a développé un réseau de restaurateurs et fournit, ainsi, ses produits à divers restaurants. L’association met sur le marché des fleurs comestibles, 100% naturelles. Elle propose des fleurs fraiches et des fleurs séchées, destinées à la consommation ou à la décoration.

 

Fleurs à consommer commercialisées par Bigoud’

Bigoud’ met à disposition de leurs acheteurs plusieurs variétés de fleurs comestibles. Parmi elles, on trouve le tagète, le lantana épicé, le souci, et le cosmos. On peut également trouver des fleurs comme le muflier, la sauge et bien d’autres.

L’utilité de la consommation des fleurs n’a pas échappé à Bigoud’. Fortement engagée dans la production de fleurs comestibles, Bigoud’ dispose de son propre réseau de vente. Dans la ville d’Aubagne, l’association produit et vend les fleurs comestibles dans son jardin.

Elle étend surtout sa production à plusieurs variétés de fleurs, toutes différentes les unes des autres.

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Lire aussi :  Rencontrez les artisans passionnés derrière les santons : des talents incontournables à découvrir !

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Covid-19 : le Conseil scientifique donne son avis sur la fermeture des établissements scolaires

Le masque LG qui élimine virus et bactéries

Le masque de protection anti-virus LG élimine virus et bactéries pour 150 euros