Les incroyables anecdotes qui rendent la Basilique Notre-Dame de la Garde encore plus fascinante !

Les incroyables anecdotes qui rendent la Basilique Notre-Dame de la Garde encore plus fascinante !

Perchée sur la colline de la Garde, la Basilique Notre-Dame de la Garde est un symbole emblématique de la ville de Marseille. Au-delà de son architecture imposante et de sa vue imprenable sur la cité phocéenne, la basilique recèle de nombreuses anecdotes qui la rendent encore plus fascinante. Des histoires surprenantes, des faits insolites et des légendes mystérieuses entourent ce lieu de culte emblématique. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir ces incroyables anecdotes qui vous feront voir la Basilique Notre-Dame de la Garde sous un nouveau jour.

La légende du « Bonnet Phrygien »

Une des anecdotes les plus célèbres liées à la Basilique Notre-Dame de la Garde est celle du « Bonnet Phrygien ». Selon la légende, au XVIIIe siècle, un jeune pêcheur aurait miraculeusement échappé à la noyade grâce à l’intervention de la Vierge Marie. Reconnaissant, le pêcheur aurait alors offert son bonnet phrygien en guise de remerciement, un geste qui aurait inspiré la forme si reconnaissable du clocher de la basilique. Aujourd’hui, le « Bonnet Phrygien » est devenu un symbole de protection et de bienveillance associé à Notre-Dame de la Garde.

Les ex-voto marins témoins de miracles

En parcourant les couloirs de la Basilique Notre-Dame de la Garde, on ne peut manquer d’apercevoir les nombreux ex-voto marins accrochés aux murs. Ces petits objets témoignent des miracles attribués à la Vierge Marie par les marins et pêcheurs en détresse. Des maquettes de bateaux, des photos dédicacées, des médailles et même des morceaux de coque de navires sont autant de témoignages de la foi et de la gratitude des marins envers Notre-Dame de la Garde. Ces ex-voto constituent une véritable galerie d’art sacré, témoignant des miracles et des protections accordés par la Vierge aux marins en danger.

Les trésors cachés de la crypte

Sous la basilique se trouve une crypte renfermant de nombreux trésors et reliques. Parmi eux, on peut admirer la statue en bois de la Vierge à l’Enfant, datant du XIIIe siècle, ainsi que des reliquaires contenant des ossements de saints. Mais l’un des trésors les plus mystérieux de la crypte est sans doute le bateau suspendu au plafond. Ce bateau, offert par des marins en reconnaissance de leur sauvetage en mer, est un objet de dévotion et de protection pour les pêcheurs et les marins qui viennent se recueillir dans la crypte de Notre-Dame de la Garde.

Les légendes et mystères de la basilique

Outre ces anecdotes plus concrètes, la Basilique Notre-Dame de la Garde est également entourée de nombreuses légendes et mystères. Certains racontent que la basilique aurait été construite sur un ancien temple dédié à une déesse celte, dont la statue aurait été cachée sous l’autel principal. D’autres affirment avoir vu des apparitions de la Vierge Marie dans les jardins de la basilique, témoignant de sa présence protectrice sur les lieux. Ces légendes et mystères contribuent à l’aura de mystère et de sacré qui entoure la Basilique Notre-Dame de la Garde.

En explorant les incroyables anecdotes qui entourent la Basilique Notre-Dame de la Garde, on découvre un lieu chargé d’histoire, de foi et de mystère. Des légendes du « Bonnet Phrygien » aux ex-voto marins en passant par les trésors cachés de la crypte, la basilique recèle de nombreux trésors et récits fascinants. Ces anecdotes témoignent de la profondeur de la dévotion des Marseillais envers Notre-Dame de la Garde, et de l’importance de ce lieu de culte dans l’imaginaire collectif de la ville. En découvrant ces histoires, on réalise que la Basilique Notre-Dame de la Garde est bien plus qu’un simple monument religieux, c’est un lieu chargé de symboles, de miracles et de mystères qui continuent de fasciner et d’inspirer les visiteurs du monde entier.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

bouchons lyonnais

Des plats savoureux à petit prix : pourquoi les bouchons lyonnais sont la meilleure option pour manger à Lyon !

Les actions de YouGov ont été réduites de près de moitié après un avertissement sur les ventes et les bénéfices

Les actions de YouGov ont été réduites de près de moitié après un avertissement sur les ventes et les bénéfices