Au moins six personnes blessées dans une tentative de massacre à la Gare du Nord à Paris

Un homme d’origine orientale, maghrébine ou africaine, a blessé six personnes, dont des hommes et des femmes, avec un couteau, à 6h40 mercredi, à la gare du Nord, la station la plus fréquentée, à Paris, l’une des villes les plus multiculturelles.

L’individu a été rapidement neutralisé peu après que la police ait ouvert le feu sur lui et évacué sous bonne garde vers un hôpital. Selon les premiers rapports, les blessures ne sont pas graves.

 

Selon la Société nationale des chemins de fer français (SNCF, équivalent de la Renfe espagnole), après la tentative de meurtre, avec un couteau de cuisine, la gare a été bouclée et partiellement évacuée, en attendant d’autres décisions de la police.

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a immédiatement pris la parole pour saluer et remercier « la réaction courageuse et efficace des forces de l’ordre ». Le Parquet du Tribunal de Paris a ouvert une enquête.

La tentative de meurtre ou le meurtre à l’arme blanche est un rappel frappant de nombreux crimes, assassinats et attentats. Les terroristes islamiques. Actions de « loups solitaires » errants dans la jungle urbaine.

Avant de se prononcer officiellement, la Police Judiciaire n’exclut pas toute hypothèse, oscillant entre le « règlement de compte de rue » (rare) et la tentative d’assassinat terroriste, en pleine heure de pointe à une station hautement symbolique.

Lire aussi :  Fatal 13 novembre. Que pouvons-nous attendre du procès ?

Dans un premier temps, la station a été évacuée, mais le trafic a ensuite repris et la station est revenue à la normale.

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Lire aussi :  Macron va proposer à Poutine un cessez-le-feu en Ukraine pendant les Jeux olympiques de Paris

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Édouard Philippe : retour sur la scène publique

Édouard Philippe : retour sur la scène publique

Le LEP 2023 augmentation du placement populaire en cours

LEP 2023 : augmentation du placement populaire en cours