La cathédrale Notre-Dame est stabilisée. Réouverture prévue pour 2024

La cathédrale Notre-Dame est stabilisée. Réouverture prévue pour 2024

Deux ans et demi après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame au cœur de Paris, l’édifice est maintenant suffisamment sécurisé pour entamer le processus de reconstruction. Il devrait donc comme prévu, s’achever en 2024.

 

1ère étape : stabilisation de la cathédrale

La première étape est terminée ! Lors de travaux de restauration, un incendie spectaculaire avait ravagé la cathédrale, en avril 2019. Or, elle est aujourd’hui sécurisée et consolidée.

Stabiliser la cathédrale vieille de 850 ans a été une tâche ardue. Ainsi, les techniciens, cordistes et charpentiers ont dû démonter tous les échafaudages. Mais aussi, nettoyer les débris gisant sur le sol, entre autres tâches.

Le général Jean-Louis Georgelin, responsable du chantier a apporté de bonnes nouvelles sur l’état du bâtiment et l’avancée des travaux

Les travaux de sécurisation et de consolidation de la cathédrale Notre-Dame de Paris, commencés dès le 16 avril 2019, ont été menés à bonne fin conformément au calendrier fixé.

La cathédrale est solide sur ses piliers (…) Le monument est sauvé.

Le groupe de travail, connu sous le nom de Rebâtir Notre-Dame de Paris, déclare sur Facebook samedi que la cathédrale était bien sur le point de rouvrir en 2024. Respectant ainsi l’ambitieux délai de cinq ans de M. Macron.  Le monument gothique devrait rouvrir pour les Jeux olympiques d’été.

 

Place aux travaux de reconstruction

Les travaux de reconstruction devraient commencer dans les prochains mois, selon le communiqué.

Les Amis de Notre-Dame de Paris, une organisation qui aide à restaurer la cathédrale cherche toujours des dons pour restaurer de nombreuses décorations, statues et peintures de la cathédrale.

Le 15 avril 2019, le monde avait les yeux braqués sur les événements. En effet, cela ressemblait à un film d’horreur. Lentement les flammes dévoraient la charpente de la cathédrale avant d’atteindre le toit et la flèche emblématique. 

Notre Dame de Paris, symbole irremplaçable et emblématique du patrimoine français aurait pu s’effondrer, ce jour-là.

Des dons pour la restauration arrivent alors du monde entier. Dans les jours qui ont suivi l’incendie, des particuliers, des entreprises et des institutions ont fait des dons pour 845 millions d’euros. Et ce, afin de reconstruire la cathédrale endommagée, joyau de l’architecture gothique.

La rénovation a suscité des arguments sur le nouveau design de la cathédrale. L’année dernière, M. Macron a déclenché son idée insurmontable de construire une flèche moderne au sommet de la cathédrale.

 

Quels sont les causes de l’incendie de la cathédrale ?

Les enquêteurs n’ont pas encore précisé la cause de l’incendie.

Cependant, ils se concentrent sur deux théories :

  1. Un court-circuit près de la flèche
  2. La négligence des ouvriers engagés dans la restauration. Une théorie inspirée des mégots de cigarettes retrouvés sur l’échafaudage.

L’enquête critique les responsables de la sécurité de Notre-Dame. Ils ont mal évalué la rapidité avec laquelle une flamme pouvait s’allumer et se propager sur le bâtiment.

Les dommages ne s’arrêtent pas au bâtiment lui-même. Une autre enquête révèle que la fumée s’échappant de la cathédrale avait son propre danger caché : d’énormes quantités de plomb éparpillées dans les rues et les parcs de Paris.

Notre Dame de Paris accueillait avant l’incendie 13 millions de visiteurs chaque année. Elle est toujours fermée au public.

Une croissance du PIB fébrile au Royaume-Uni

Une croissance du PIB fébrile au Royaume-Uni

La formation : une porte ouverte pour de nouvelles compétences

La formation : une porte ouverte pour de nouvelles compétences 2 ème partie/2