La France au 34 ème rang mondial dans le classement 2020 de RSF sur la liberté de la presse

La France au 34 ème rang dans le classement 2020 de RSF sur la liberté de la presse
 

La France recule de 2 places, au 34 ème rang,  dans le classement 2020 de Reporter Sans Frontières (RSF) sur la liberté de la presse.

Cependant, sa notation est toujours plutôt bonne, à l’image de son classement sur l’échelle du bonheur. L’association RSF est une ONG, reconnue d’utilité publique, créée en 1985, à Montpellier, par quatre journalistes. Elle a son siège à Paris et sa devise est « Sans une presse libre, aucun combat ne peut être entendu ».

Ce classement est publié à l’occasion de la journée mondiale sur la liberté de la presse qui a lieu, chaque année, le 3 mai. Et, alors même que la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, annonce la mise en œuvre de « Désinfox ». Cette plateforme est visible sur le site de gouvernement.fr. Elle vise à répondre à des articles de presse sur le covid-19 et à y traquer ce qu’elle considère comme des fausses informations.

Pour établir son classement, RSF établit une notation à partir de 7 critères :

  • Le pluralisme.
  • L’indépendance.
  • L’environnement et l’autocensure.
  • Le cadre légal.
  • La transparence.
  • L’infrastructure.
  • Les exactions contre les journalistes.

Les notes attribuées aux 180 pays classés par RSF se situent entre la meilleure, 0 et la plus mauvaise, 100. Ce qui donne l’interprétation suivante en fonction de la note :

  • 0 -15 : bonne
  • 15,01 – 25 : plutôt bonne
  • 25,01 – 35 : problématique
  • 35,01 – 55 : difficile
  • 55,01 – 100 : très grave

 

Notes de la France et d’autres pays européens en matière de liberté de la presse

La note de la France est de 22,92. Par comparaison, celles des trois premiers de la classe, vont de 7,81 pour la Norvège à 7,93 pour la Finlande et à 8,13 pour le Danemark. Sont proches de la France, l’Espagne avec 22,16  la Grande-Bretagne avec 22,93 et l’Italie avec 23,69.

Lire aussi :  Nice Matin vient de passer sous la coupe de Xavier Niel

Souvent citée pour la manière avec laquelle elle a traitée le covid-19, la Chine arrive au 177 ème rang avec une note de 78,48, à peine supérieure à celle de l’Érythrée, 83,50 et de la Corée du Nord, bonne dernière, avec 85,88.

Comme le note, le secrétaire général de RSF :

  • Journaux
    35,00 €
  • Amazon Basics carnet de notes, design classique, grand format, vierge, Noir
    Grand carnet classique de 240 pages blanches pour notes, croquis, réflexions, etc. Des pages en papier sans acide de qualité supérieure qui résistent aux dommages causés par la lumière et l'air Couverture en carton aux bords arrondis pour un look élégant Marque-page intégré ; avec sangle élastique sécurisée Compartiment intérieur rabattable pour ranger de petits objets en vrac ; dimensions : 11,6 x 20,4 cm
    10,04 €
  • Dotted Journal, A5 Carnet Pointillé avec Papier épais de 100 gsm, Couverture Rigide, Poche Intérieure, Bande élastique, Couverture en Similicuir, 192 Pages, 14,5 x 21,3 cm (Bleu)
    Ce cahier en pointillé est "NEUF EN VENTE" !!! "AVEC TOTAL LA MÊME QUALITÉ QUE LE ROSE POINTÉ" !!! Carnet A5 à pois – 192 pages à pois, taille : 14,5 x 21,3 cm, couleur bleu, très élégant et parfait pour le transport. Caractéristiques : ce journal à pois est livré avec du papier épais de qualité supérieure, une poche intérieure, un porte-stylo, une couverture en cuir synthétique lisse, une bande élastique et 2 signets. Papier de haute qualité : papier 100 g/m² sans acide, pas besoin de vous soucier des bavures d'encre ou des images fantômes ; pages de couleur ivoire pour protéger vos yeux de la réflexion de la lumière. Housse élégante : la housse est fabriquée en cuir synthétique de qualité supérieure, très confortable et durable. La couverture est très élégante, vous allez tomber amoureux de ce carnet à pois. Fonctionnel : ce journal est idéal pour un usage quotidien, parfait pour prendre des notes, écrire des journaux ou dessiner tout ce que vous voulez avec votre inspiration.
    10,99 €

La crise sanitaire est l’occasion pour des gouvernements autoritaires de mettre en œuvre la fameuse « doctrine du choc » : profiter de la neutralisation de la vie politique, de la sidération du public et de l’affaiblissement de la mobilisation pour imposer des mesures impossibles à adopter en temps normal ».

Et il conclut :

Nous entrons dan une décennie décisive pour le journalisme et le coronavirus est un facteur multiplicateur.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

L’été 2020 risque d’être très chaud en France

Bouffées d’oxygène pour le monde de la culture en France