L’Equateur choisit Jhonatan Narvaez, et non Richard Carapaz, pour les Jeux Olympiques de Paris

La Fédération équatorienne de cyclisme a récemment annoncé que Jhonatan Narváez représentera l’Équateur aux épreuves de cyclisme sur route des Jeux Olympiques de Paris, et non Richard Carapaz, le champion olympique en titre. Cette décision a été prise malgré l’intervention du ministère des Sports du pays, qui a tenté d’influencer le processus de sélection.

Richard Carapaz, âgé de 31 ans, a accepté la décision et a souhaité bonne chance à son compatriote Jhonatan Narváez. Il a également exprimé sa déception quant aux critères de sélection jugés injustes par lui-même. Malgré ses performances antérieures, Carapaz n’a pas réussi à accumuler suffisamment de points UCI pour être sélectionné, contrairement à Narváez qui a brillé tout au long de l’année.

Jhonatan Narváez, originaire de la région équatorienne de Carchi, a accumulé un total de 1 873 points en 2024, ce qui le place devant Carapaz dans le classement UCI. Sa performance exceptionnelle tout au long de l’année lui a valu la confiance de la Fédération équatorienne de cyclisme pour représenter le pays aux Jeux Olympiques de Paris.

Malgré cette controverse, les deux cyclistes continuent de se préparer pour de nouveaux défis et de nouveaux objectifs. Carapaz a souligné l’importance de l’équité dans le sport et a encouragé ses compatriotes à ne jamais cesser de défendre leurs droits.

Il sera donc intéressant de suivre les performances de Jhonatan Narváez aux Jeux Olympiques de Paris et de voir s’il pourra briller sur la scène internationale. Suivez l’actualité sportive sur EL PAÍS Deportes pour ne rien manquer de l’évolution de cette histoire.
Et pour approfondir sur ce sujet, explorez ici

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Les santons et les foires aux santons

Rencontrez les artisans passionnés derrière les santons : des talents incontournables à découvrir !

Renfe se prépare à l'arrivée de l'AVE à Paris avec la création d'une filiale en France

Renfe se prépare à l’arrivée de l’AVE à Paris avec la création d’une filiale en France