Les syndicats français annoncent la fin des blocages de Paris et des autoroutes

Les deux principaux syndicats français ont appelé à la fin des « blocages » et au « retour au travail », saluant les nouvelles promesses du gouvernement d’Emmanuel Macron mais avertissant que « la crise n’est pas finie, nous espérons qu’elle va se concrétiser ». Jeudi en début d’après-midi, Gabril Attal, Premier ministre et chef du gouvernement, a fait de nouvelles promesses « concrètes et immédiates », dans l’ordre suivant : – « Aide immédiate de 150 millions d’euros en soutien fiscal et social aux éleveurs ». -Interdiction d’importer des fruits et légumes traités avec certains pesticides ». Point qui pourrait affecter les exportations espagnoles, selon plusieurs observateurs français. -Plus de 10 000 contrôles immédiats sur l’origine nationale ou étrangère de nombreux produits de consommation ». -Renforcement de la législation protégeant les revenus des agriculteurs dans les échanges avec les grandes surfaces ». Point très problématique du point de vue des chaînes de supermarchés et d’hypermarchés. -Exonérations fiscales sur les transferts d’actifs ». Deux heures après avoir pris connaissance de ces nouvelles propositions du gouvernement, le président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (Fnsea), Arnaud Rousseau, a fait cette déclaration : « Nous avons été compris sur un certain nombre de points essentiels. La crise n’est pas terminée. Dès lundi, nous allons essayer de concrétiser toutes les promesses, en discutant avec les préfets, partout en France ». Les préfets sont les représentants de l’Etat dans les départements et les régions. M. Roussean a qualifié l’éventuelle sortie de crise au niveau national par cet avertissement : « Il est clair que de nombreuses années de crise et de mauvaises politiques ne peuvent être résolues en un jour, ni en une semaine. Nous pensons que le gouvernement nous a compris. Nous verrons comment les promesses se concrétisent. Pour l’heure, l’essentiel sera que le retour à la maison, sur les routes et les autoroutes, se fasse dans le calme, la patience et la douceur ». Arnaud Gaillot, président de Jeunes Agriculteurs (JA, deuxième syndicat national), a réagi dans le même sens en annonçant la fin des opérations de « blocage » à Paris, dans les grandes villes et sur les autoroutes : « Nous demandons la fin des opérations de blocage. Il faut commencer le retour à la maison, réfléchir aux nouvelles actions que nous pourrions mener, si le gouvernement ne respecte pas ses engagements ». Related News Standard No Les campagnes européennes en feu, les blocages de routes et les manifestations en France, en Grèce et en Italie en passant par l’Allemagne : que demandent les agriculteurs ? Aurora Santos Les travailleurs dénoncent l’augmentation du coût de l’énergie, notamment depuis le début de la guerre en Ukraine, ou encore l’existence de prix « faramineux » Arnaud Gaillot , le président de Jeunes Agriculteurs (JA, deuxième syndicat national), a réagi dans le même sens, en annonçant la fin des opérations de « blocage » à Paris, dans les grandes villes et sur les autoroutes : « Nous demandons l’arrêt des opérations de blocage. Nous devons commencer à rentrer chez nous, à réfléchir aux nouvelles actions que nous pourrions mener, si le gouvernement ne respecte pas ses engagements ».

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Lire aussi :  Le Barça, un adversaire vivant à Paris
Grande Arche de la Défense

10 raisons pour lesquelles la Grande Arche de la Défense est un incontournable absolu !

Le Stadium (Toulouse)

Le Stadium de Toulouse : l’histoire fascinante derrière ce temple du sport qui a vibré lors de grands événements !