Les villes freinent les appartements des touristes : solutions à New York, Florence, Paris et Barcelone

D’autres préfèrent limiter le nombre de jours de location autorisés par an.

Cependant, une solution innovante commence à émerger : l’utilisation de balises

dans les annonces de location touristique. Les balises

sont des éléments de codage HTML utilisés pour diviser une page web en sections distinctes. En les intégrant dans les annonces de location, les plateformes de réservation peuvent fournir des informations essentielles aux voyageurs, telles que la taille de l’hébergement, le nombre de chambres, les équipements disponibles, etc.

En utilisant les balises

, les plateformes de réservation peuvent également offrir aux voyageurs la possibilité de filtrer leurs recherches en fonction de critères spécifiques, tels que la proximité des transports en commun, la présence d’un jardin, la disponibilité d’un parking, etc. Cela permet aux voyageurs de trouver plus facilement un logement qui correspond à leurs besoins et à leurs préférences.

De plus, l’utilisation des balises

dans les annonces de location touristique peut également aider les propriétaires à mettre en valeur les caractéristiques uniques de leur hébergement, ce qui peut les aider à se démarquer de la concurrence et à attirer davantage de voyageurs.

En conclusion, l’utilisation des balises

dans les annonces de location touristique peut être une solution efficace pour améliorer l’expérience des voyageurs, faciliter la recherche de logement et promouvoir les caractéristiques uniques des hébergements proposés. Cette approche innovante pourrait contribuer à atténuer les effets négatifs des locations touristiques sur les destinations, tout en offrant aux voyageurs une expérience de voyage plus personnalisée et enrichissante. Cela signifie que chaque région et chaque ville peut mettre en place ses propres règles et restrictions en matière de location touristique. Certains politiciens, comme Ada Colau à Barcelone, ont pris des mesures drastiques pour limiter le nombre d’appartements touristiques dans la ville.

Lire aussi :  Gérard Depardieu interpellé à Paris à la suite d'allégations d'agressions sexuelles sur deux tournages de films

Cependant, d’autres comme Jaume Collboni, actuel maire adjoint de Barcelone, veulent aller encore plus loin. Collboni a récemment annoncé qu’il prévoit de supprimer les 10 000 appartements touristiques de Barcelone en quatre ans. Cette décision vise à lutter contre la crise du logement dans la ville et à redonner aux habitants la possibilité de vivre dans des quartiers qui ne sont pas envahis par les touristes.

Cette mesure radicale a suscité des réactions mitigées. Certains saluent l’initiative de Collboni, soulignant l’importance de protéger les habitants des effets néfastes du tourisme de masse. D’autres, en revanche, critiquent cette décision comme étant trop extrême et risquant de nuire à l’économie locale.

Quoi qu’il en soit, cette annonce met en lumière le débat toujours en cours autour de la réglementation de la location touristique en Espagne. Alors que certains veulent imposer des limitations strictes, d’autres cherchent à étendre les restrictions existantes pour protéger les villes et garantir un équilibre entre le tourisme et la vie quotidienne des habitants.
La Xunta de Galicia a récemment stoppé l’action du conseil municipal de Santiago visant à éliminer plus de 600 appartements de vacances. Cette situation met en lumière le débat autour des locations touristiques et saisonnières, et la nécessité d’une réglementation plus stricte dans ce domaine.

Le ministère du Logement et de l’Agenda urbain travaille sur une modification de la législation pour donner aux associations de résidents plus de pouvoir pour interdire les locations touristiques dans leurs propriétés. De plus, un registre des biens touristiques et saisonniers loués sur des plateformes comme Airbnb devra être mis en place. De son côté, le ministère de la consommation mène des enquêtes pour identifier les locations illégales et invite les communes à se joindre à ces efforts.

Lire aussi :  La Sorbonne : découvrez les secrets cachés de ce joyau historique !

Ces mesures visent à lutter contre la hausse des prix des loyers, un problème majeur dans de nombreuses régions d’Espagne. Pedro Sánchez, président du gouvernement, a souligné l’importance de ces actions pour réguler le marché immobilier et protéger les résidents.

Bien que ces changements prennent du temps à être mis en œuvre en raison des modifications législatives nécessaires, des mesures ont déjà été prises pour lutter contre les locations illégales. Il est crucial de trouver un équilibre entre le tourisme et le logement local pour assurer la viabilité des communautés et préserver l’accès au logement pour tous.
Et pour approfondir sur ce sujet, explorez ici

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Lire aussi :  Un mort et deux blessés dans une attaque au couteau dans le centre de Paris

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

La ficelle (Lyon)

Attention : La Ficelle à Lyon va faire chavirer vos papilles avec sa nouvelle carte audacieuse !

Un obstacle aux promesses de Trump : ce n’est pas l’économie de 2016

Un obstacle aux promesses de Trump : ce n’est pas l’économie de 2016