Marcus Cooper et Támara Echegoyen seront les porte-drapeaux de l’Espagne à Paris

La délégation espagnole aux Jeux de Paris cet été aura deux nouveaux porte-drapeaux : la navigatrice Támara Echegoyen et le canoéiste Marcus Cooper. Ils succèdent à un autre duo d’athlètes talentueux, Mireia Belmonte et Saúl Craviotto, qui ont eu l’honneur de porter le drapeau national lors de l’ouverture des Jeux de Tokyo 2020.

La cérémonie d’ouverture des Jeux de Paris 2024 promet d’être grandiose, avec une procession nautique le long de la Seine. Les athlètes descendront la rivière depuis le pont d’Austerlitz, passant devant des sites emblématiques tels que Notre-Dame et la Tour Eiffel.

Marcus Cooper, médaillé d’or à Rio 2016 et médaillé d’argent à Tokyo 2020, a exprimé son engagement à hisser le drapeau espagnol le plus haut possible lors des Jeux de Paris. Támara Echegoyen, quant à elle, est une championne de voile avec un impressionnant palmarès olympique.

Le choix de ces deux athlètes comme porte-drapeaux reflète la formidable présence de l’Espagne dans les sports nautiques, avec la voile et le canoë-kayak comme disciplines les plus performantes. La voile a d’ailleurs été le sport le plus productif pour l’Espagne aux Jeux olympiques, avec un total de 21 médailles.

Les attentes sont élevées pour la délégation espagnole à Paris, avec des espoirs de podium dans plusieurs catégories de voile. Támara Echegoyen et Paula Barceló sont notamment des prétendantes sérieuses à une médaille.

En somme, la nomination de Támara Echegoyen et Marcus Cooper en tant que porte-drapeaux de l’Espagne aux Jeux de Paris 2024 met en lumière la force et la diversité des athlètes espagnols, ainsi que leur engagement envers l’excellence sportive. Nous avons hâte de les voir briller sur la scène olympique cet été.
Et pour approfondir sur ce sujet, explorez ici

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

siège du Centre international de recherche sur le cancer

Le Centre international de recherche sur le cancer dévoile les habitudes de vie qui pourraient réduire considérablement votre risque de cancer – Adoptez ces changements dès aujourd’hui !

EL PAÍS

Katy Perry se fait refaire le ventre à la manière d’un sportif et arbore une queue de 20 mètres à Paris.