Bretagne : le maire anti-pesticide Daniel Cueff candidat aux régionales

Daniel Cueff est candidat aux prochaines élections régionales en Bretagne. L’homme s’est fait depuis peu une renommée bien particulière en déclarant la guerre aux pesticides dans sa commune. Avec des idéaux bien clairs, celui qui fut maire de Langouet (Ille-et-Vaine) entend briguer un nouveau poste de responsabilité au sein de la Bretagne.

Un mandat régional pour maximiser le combat anti-pesticide

L’homme âgé de 65 ans, ancien maire non encarté fier adepte de l’écologie de l’action, a déjà fait ses preuves à Langouet. En mai 2019, Cueff a initié un arrêté défendant l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à une distance moins de 150 mètres des domaines cadastraux. Malheureusement ledit arrêté avait rapidement été annulé suite à la demande des représentants de l’État.

L’initiative a cependant suscité un énorme débat en France sur l’emploi des pesticides. Suivant son exemple, plusieurs autres communes ont pris le même arrêté. Des communes comme Paris et Lille ont notamment suivi le pas.

Daniel Cueff, pour maximiser donc le combat anti-pesticide a annoncé qu’il portera une liste politique avec un projet, mais sans parti politique. Ces motivations sont bien claires, parce qu’a son sens, les enjeux de la Bretagne sont aujourd’hui climatiques, agricoles et économiques. Alors, son projet en tant que maire abondera dans cette direction. 

« À l’époque, des gens ont dit « on va mettre les étiquettes politiques dans notre poche et on va se retrousser les manches »

 

Par ailleurs, Daniel Cueff, veut s’inspirer du Comité d’étude et de liaison des intérêts bretons dans son projet. C’est cette instance qui avait obtenu dans les années 1950, un plan routier pour la Bretagne grâce à un lobby.

Lire aussi :  Messi, burqas et argent qatari sur la couverture de "Charlie Hebdo"

 

L’écologie pour éradiquer la misère : l’idéal de Cueff

L’idéal qu’incarne Daniel Cueff, c’est d’éradiquer la misère au moyen de l’écologie. Pour lui, il est nécessaire de se retrousser les manches et laisser de côté les étiquettes et les différentes machines politiques. Ainsi, il entend continuer son engagement écologiste.

Il aspire en effet à une écologie au service des Bretons. C’est la voie fiable pour lutter contre la misère en Bretagne où il y a un véritable problème au niveau social, de la précarité agricole et du logement. Pour plus de détail, dirigez-vous vers 20minutes.fr/politique.

Avec un tel idéal, Daniel Cueff pense donc convaincre les Bretons. Il va de ce par réunir des personnes de tous les horizons, pour leur demander de se libérer de toute étiquette politique. D’ailleurs, avec des agriculteurs, des universitaires, des travailleurs sociaux, des chefs d’entreprise, de tout âge, il œuvre déjà dans ce sens.

 

Une expérience écologiste au service de la Bretagne

Il a un parcours enrichi par un poste de conseiller régional en charge de l’écologie urbaine et ses mandats de maire de Langouet. Fort de ces nombreuses années d’expérience, il se veut le dirigeant qui apportera à la Bretagne un souffle nouveau porté par des idéaux écologistes. D’ailleurs, vous pouvez avoir aperçu de ses démarches électorales sur letelegramme.fr.

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Lire aussi :  L'OTAN cherche à se réhabiliter et à investir dans l'intelligence artificielle
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Décès de George Pernoud, présentateur historique de Thalassa

Covid-19 : le variant britannique fait déjà des victimes en France