Vite Mon Prénom, vous connaissez ?

Vite Mon Prénom

Eric Zemmour, journaliste politique d’extrême droite et candidat potentiel à la présidentielle a lancé l’idée de porter exclusivement un prénom français. De là, il n’y a qu’une seule réponse : la satire. Et c’est ainsi que le site Vite Mon Prénom a fait son apparition.

 

Vite Mon Prénom

Depuis le 15 septembre, le site Web amusant Vite Mon Prénom met en place un test pour voir si votre prénom est suffisamment français. Le site vous propose ensuite des alternatives en cas de prénom étranger.

Le vérificateur de noms « Vite mon prénom », c’est une sorte d’hommage au célèbre site en ligne français Vite ma dose. Site où les gens peuvent obtenir des rendez-vous pour le vaccin Covid-19.

Ainsi Mohamed devient Médard. Peter se transforme en Nestor. Rayane se change en Raymond. Et Zinédine devient Antoine.

Cependant, derrière la blague, se cache une suggestion controversée d’Eric Zemmour. D’après Zemmour, un prénom français aiderait à l’intégration des étrangers

Éric Zemmour lors de son interview avait décrié le prénom Kévin. Cependant, le site parodique « Vite Mon Prénom » accepte Kévin. Référence au « saint irlandais du VIIe siècle : Kevin de Glendalough”.  

 

Rétablir la loi de 1803

Le journaliste d’extrême droite Eric Zemmour affole encore une fois les médias avec une idée extrême. Il souhaiterait ainsi rétablir la loi de 1803.

Le texte a été rédigé par Napoléon Bonaparte. Jusqu’en 1993, il était censé restreindre les choix de l’état civil.

Ainsi, Zemmour veut  contraindre les citoyens français à choisir un prénom figurant sur le calendrier ou dans l’histoire antique, pour leurs enfants.

Lire aussi :  Elections présidentielle : Le débat sur l'islam et le voile

M. Zemmour ne s’est pas encore déclaré comme candidat. Pour l’instant, il est en tournée pour son nouveau livre. Mais ses rencontres ressemblent de plus en plus à une campagne politique.

Zemmour doit d’ailleurs débattre avec Mr Mélenchon jeudi soir. 

D’après les sondages, il pourrait recueillir jusqu’à 10 % des voix et constituer une menace crédible pour la candidate du Rassemblement National, Marine Le Pen en partageant les voix de la droite.

Le Pen perd des voix en parlant liberté et non plus immigration. Face à elle, Zemmour se bat en termes de « Grand remplacement ». Il marque les opinions. Et se place sur le marché de l’extrême droite.

Les militants ont envie de porter des idées fortes. Or Marine Le Pen restreint encore sa bulle. Elle n’affronte personne et ne s’exprime même plus.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Lire aussi :  Déconfinement à Paris au mois de mai

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Match Eric Zemmour / Jean-Luc Mélenchon

Match Eric Zemmour / Jean-Luc Mélenchon

La Chine s'engage dans la politique écologique

La Chine s’engage dans la politique écologique