Covid-19 : un rappel pour les 65 ans et plus

Alors que les infections de la Covid-19 continuent d’augmenter en France, Emmanuel Macron s’est adressé aux Français lors d’une allocution télévisée hier soir.

 

Discours de campagne ?

Dans ce discours télévisé depuis l’Élysée, M. Macron a cherché à détourner l’attention de la pandémie de sa présidence en exposant des thèmes qui devraient étayer sa candidature à sa réélection présidentielle.

Vaccinez-vous pour pouvoir vivre une vie normale !

A déclaré M. Macron à ceux qui n’ont pas été vacciné. S’adressant à la nation pour la neuvième fois depuis le début de la crise qui a fait 119 000 personnes en France. Il a ainsi déclaré : 

Être libre dans une nation comme la France, c’est être responsable et faire preuve de solidarité. Alors je compte sur vous. 

Les personnes de plus de 65 ans devront, à partir du 15 décembre, faire la dose de rappel pour rester éligibles au passeport vaccinal. Pass sanitaire nécessaire pour accéder aux restaurants, musées, trains longue distance et autres lieux publics.

Bien que présenté comme un discours pandémique, le discours de 27 minutes était souvent un discours de campagne. M. Macron a résumé son évaluation des réalisations de sa présidence et a énuméré les objectifs d’un éventuel second mandat.

 

Le président s’est autosatisfait pendant les 2/3 du temps. Sortant ainsi du débat de fond de la vaccination pour basculer dans la campagne présidentielle. Le président a-t-il utilisé les moyens de l’Élysée pour faire sa campagne ?

 

La Covid-19  menace la France malgré un taux de vaccination élevés

La France a l’un des taux de vaccination les plus élevés au monde. Avec 69 % des Français entièrement vaccinés. Mais les nouveaux cas ont augmenté ces dernières semaines, ainsi que les admissions à l’hôpital. Une moyenne de 40 décès liés au covid sont signalés chaque jour dans les hôpitaux. Soit, une augmentation de 60 % au cours des sept derniers jours. 

La France est le dernier pays européen à subir une résurgence du virus. En effet, l’Allemagne a enregistré des records ce mois-ci. De plus, la Grande-Bretagne est au milieu d’un boom quelques mois après le Brexit.

L’Organisation mondiale de la santé a averti la semaine dernière que l’Europe était de retour au cœur de la pandémie. Et qu’un demi-million de personnes pourraient mourir de la Covid dans les prochains mois.

M. Macron a exhorté les Français à ne pas baisser la garde. 

 

 

Une dose de rappel obligatoire

Une campagne publicitaire est lancée depuis la fin de l’été pour tous les plus de 65 ans et les personnes les plus fragiles. Le chef de l’État souhaite désormais l’accélérer. 

Les Français actuellement éligibles pour recevoir une troisième dose de vaccin contre le Covid-19 sont :

  • Les plus de 65 ans,
  • Tous les soignants,
  • Les personnes qui souffrent d’obésité 
  • Et les victimes de comorbidités

S’ils ont été vaccinés il y a plus de six mois.

Ultérieurement à l’allocution, l’Élysée a précisé que cette obligation ne concernait, dans un premier temps, que les plus de 65 ans. C’est-à-dire que les plus fragiles ne sont quant à elles qu’invitées à recevoir cette fameuse dose de rappel.

 

Un policier poignardé sur la Côte d'Azur, selon les autorités

Un policier poignardé à Cannes lundi matin

La France exigera un rappel pour les 65 ans et plus

Allocution télévisé de Macron : troisième dose et campagne électorale