La Covid sévit en Europe

Alors qu’en France, nous enregistrons 12 603 nouveaux cas Covid dans les dernières 24 h, les données sont encore plus inquiétantes dans d’autres pays européens.

En effet, certains pays sont en situation très préoccupante, comme en Autriche, en Belgique, au Royaume-Unis, en Allemagne ou au Pays-Bas. 

 

Records de contaminations à la Covid en Allemagne

Ces derniers jours, on constate des records de contaminations à la Covid en Allemagne. En effet, on atteint des chiffres jamais enregistrés depuis le début de la pandémie au printemps 2020.

Même si les données hospitalières ne sont pas détaillées, la chancelière Angela Merkel s’est dit cette semaine « extrêmement inquiète ». Car la situation est critique dans les services de santé. Effectivement, les hospitalisations de patients atteints de la Covid auraient augmenté de 40 % en une semaine.

 

La stabilité au Royaume-Uni

Le Royaume-Unis a été exposé plus tôt au variant Delta. De ce fait, le pays enregistre un nombre de nouveaux cas quasi stable depuis septembre, mais élevés. Par exemple, le 8 novembre,  il y a eu 32 325 nouvelles contaminations, contre, 2 197 en France.

Aujourd’hui près de 9 000 patients britanniques sont hospitalisés en ce moment, contre plus de 6 000 en France.

 

Pourquoi cette cinquième vague ?

On est face au variant Delta qui est très contaminant. De plus, la situation hivernale n’arrange rien.

Pourquoi cette cinquième vague ?

Nous relâchons incontestablement les gestes barrières. Or, la mission du Pass sanitaire est essentiel. Le masque est important. Car, il s’agit d’une mesure de protection individuelle et collectif. 

Nous ne devons pas oublier d’aérer nos pièces et lieux publics.

 

En Autriche : bientôt le confinement

L’Autriche devrait mettre en place, dimanche, un confinement pour les personnes non vaccinées. 

Alexander Schallenberg, le chancelier autrichien, attend l’accord du Parlement ce dimanche. Le confinement serait national, mais ne concernerait que les personnes non vaccinées ou non guéries de la Covid-19.

En effet, l’Autriche est confrontée à une augmentation rapide des cas. On ne connait toutefois pas la date d’entrée en vigueur de la mesure.

L’État régional de Haute-Autriche et la ville-État de Salzbourg ont déjà validé la mesure. Mais elles restent compliquées pour l’étendre sur tous les états. On assiste à des tensions entre les parties  politiques.

 

Un  confinement partiel  aux Pays-Bas

Confronté à un nombre record de contamination, Mark Rutte, le premier ministre néerlandais, a annoncé de nouvelles mesures de restriction très sévères, durant les trois prochaines semaines.

Parmi les mesures :  les bars et les restaurants fermeront à 20 heures. Tandis que les commerces non essentiels fermeront à 18 H.

Les manifestations publiques seront annulées. Quant aux manifestations sportives, elles devront être jouées à huis clos. Y compris le match de qualification pour la Coupe du monde qui opposera les Pays-Bas et la Norvège.

Les écoles devraient toutefois rester ouvertes. Ainsi que les sorties autorisées. 

 

L’Europe du Sud épargnée

L’Espagne, le Portugal et l’Italie semblent bien s’en sortir. Surement grâce à des taux de vaccinations record. Avec des taux respectifs de 79 %, 87 % et 72 %.

Malgré une très légère hausse des cas ces derniers jours, les hospitalisations Covid en réanimation restent très bas. 

Masque : obligation pour tous les écoliers de France à partir de lundi 15 novembre

De « vivant parmi les morts » à « mort parmi les vivants »

Attentats du13 novembre : De « vivant parmi les morts » à « mort parmi les vivants »