Fermeture des stations : Où skier en France cet hiver ?

Alors que les chutes de neige sont revenues dans les Alpes et les Pyrénées, il est temps de faire le point sur la situation dans les stations de ski françaises. Beaucoup avaient dû fermer en début d’année, en raison d’un manque de poudreuse.

Les fermetures ont principalement touché les stations de ski de basse altitude, à savoir celles situées dans les Pyrénées et les montagnes du Jura. Cependant, plusieurs stations des Alpes ont également fermé temporairement.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

 

Modèles météorologiques

La semaine dernière, la neige a recommencé à tomber sur une grande partie des Alpes du sud de la France. Les Alpes-de-Haute-Provence ont d’ailleurs été placées en vigilance orange pour les avalanches.

Selon Science et Vie, les domaines skiables de basse altitude, comme les Vosges et le Jura, ont collecté entre 10 et 25 cm de neige fraîche à des altitudes supérieures à 1.400 mètres ces derniers jours. Les Alpes du Sud et les Pyrénées ont également reçu plus de 20 cm de neige à des altitudes supérieures à 2 000 mètres.

Les tempêtes hivernales de la semaine dernière se sont accompagnées de baisses soudaines de température, atteignant presque «-20 ° C à haute altitude» la semaine dernière.

Jeudi, Météo France enregistrait des températures inférieures à -19 ° C à Val d’Isère. Vendredi, d’importantes parties du pays étaient en vigilance orange pour les conditions de neige et de verglas.

 

Les Alpes

Au 20 janvier, trois stations des Alpes du Nord restaient temporairement fermées. Quatre stations de ski des Alpes du Sud restaient fermées vendredi.

Lire aussi :  Lionel Messi a remporté le septième Ballon d'Or

Après que le temps hivernal ait entraîné une baisse des températures dans une grande partie des Alpes lundi, certaines stations se sont tournées vers les médias sociaux pour célébrer les chutes de neige fraîches.

En Haute-Savoie, où près de la moitié des domaines skiables a fermé en raison d’un enneigement insuffisant début janvier, plusieurs stations ont commencé à annoncer des projets de réouverture. Certaines ont préféré rouvrir progressivement, afin de laisser le temps au domaine skiable d’accumuler la neige.

Parmi elles, le Semnoz a annoncé sa réouverture le 18 janvier.

Quant aux Arcs, station de ski située en Savoie, 98 des 122 pistes étaient ouvertes vendredi. Quelques remontées mécaniques étaient toujours fermées, mais la majorité fonctionnait à nouveau (49 sur 53).

D’autres grandes stations alpines, comme Val Thorens, avaient rouvert mardi. Une seule piste restant fermée vendredi.

 

Les Pyrénées

Dans les Pyrénées françaises, au moins un tiers des stations de ski ont dû fermer début janvier. Beaucoup ont également annoncé leur intention de rouvrir ces derniers jours. 

L’Ax 3 Domaines, situé en Ariège, a notamment annoncé qu’elle rouvrirait progressivement à partir du 17 janvier.

Deux autres stations de Haute-Garonne ont annoncé leur réouverture cette semaine : Luchon-Superbagnères et Mourtis. La première a commencé à rouvrir au public le 18 janvier.

Comme dans les Alpes, plusieurs stations ont annoncé des plans de réouverture partielle. En témoigne la station des Monts d’Olmes, qui a déclaré qu’elle commencerait par ouvrir d’abord ses huit pistes pour débutants.

Quant aux autres stations de ski des Pyrénées partiellement ouvertes, comme Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Luz, Cauterets… Elles ont rouvert totalement durant le week-end des 21 et 22 janvier.

Lire aussi :  JO de Tokyo : Enfin le coup d'envoi !

 

Tous les voyants sont au vert en somme pour glisser sur les pistes en toute tranquillité. À vos skis

L'immunothérapie, une nouvelle arme contre le cancer

L’immunothérapie, une nouvelle arme contre le cancer

Retrait des troupes françaises au Burkina Faso : une décision qui soulève des interrogations