Cadeaux de Noël : Aussitôt déballés, aussitôt revendus !

Prêts à revendre vos cadeaux de Noël sur Internet ?

Malgré tout le soin apporté par le Père Noël à vos cadeaux de fin d’année, il arrive que les présents reçus ne soient pas à notre goût. Alors on fait bonne figure, on esquisse un sourire, on remercie la personne. Et l’on rêvasse à ce cadeau que l’on aurait préféré et que l’on pourra bientôt s’acheter après avoir vendu celui qui ne nous plaît pas.

 

La bonne nouvelle, c’est que la revente sur internet n’a jamais été aussi facile ! Les chiffres en sont la preuve d’ailleurs puisque le 25 décembre à midi, 300 000 annonces avaient déjà été déposées sur Rakuten.  Des résultats commentés par Hélène Slamich, directrice des ventes sur la plateforme.

C’est un peu en dessous de l’année dernière sachant que l’on s’attend à ce que la période de revente des cadeaux soit un peu plus étendue cette année au vu des mesures sanitaires.

 

Toutes plateformes confondues, les spécialistes anticipent déjà une année record pour cette traditionnelle revente des cadeaux de Noël. Rien que sur eBay, on  prévoit près de 3,5 millions de nouvelles annonces entre le 25 décembre et le 3 janvier.

Des chiffres qui devraient encore gonfler en ajoutant ceux des autres plateformes spécialisées. 

Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’on vend ? Un peu de tout, des jeux vidéos aux jeux de société en passant par les peluches, les livres, les vêtements ou les produits high-tech.

Côté profil des revendeurs, on constate  chez les 18-24 ans une tendance plus forte que chez les autres générations. 57 % d’entre eux se disent d’ailleurs prêts à le faire.

 

Où revendre ses cadeaux de Noël ?

De nombreuses plateformes vous permettront aujourd’hui de vous débarrasser en toute discrétion de ces petites attentions qui n’ont pas fait leur effet.

On pense notamment à: 

 Ne reste plus qu’à faire votre choix !

 

Au total, ce ne sont pas moins de 363 millions d’euros que les Français ont dépensé pour leurs cadeaux de Noël. En parallèle, 40 % de la population  serait prête à s’essayer à la revente.

Une tendance qui a certainement encore de beaux jours devant elle !

La dette publique explose : qui va payer ?

Le bitcoin finit l’année en fanfare !