Comment les poulets ont-ils été domestiqués ? De nouvelles réponses.

Nous les voyons couramment sur les tables de nos dîners et dans les réfrigérateurs des supermarchés. Et pourtant. Les poulets n’ont pas toujours été considérés comme de la nourriture. Plus étonnant encore, pendant des siècles, ils furent célébrés et même vénérés ! C’est ce que nous révèlent de récentes études portant sur le sujet.

 

Une relation complexe

Les premières pistes de réponse pointent la riziculture comme l’une des causes de la prolifération des poulets au cours de l’Histoire. Initialement considérés comme exotiques, ce n’est que bien plus tard qu’ils commenceront à être envisagés comme source de nourriture.

Les précédentes recherches affirmaient que les poulets avaient été domestiqués il y a 10 000 ans en Chine, en Asie du Sud-Est ou en Inde. Et avaient gagné l’Europe il y a 7 000 ans. Il semble aujourd’hui que cela soit faux.

La culture du riz sec aurait plutôt agi comme un aimant, attirant les oiseaux sauvages de la jungle et créant une relation plus étroite entre les animaux et les populations. Un processus qui remonterait à plus de 1 500 av. J.-C, dans la péninsule d’Asie du Sud-Est.

Les poulets auraient ensuite été transportés, d’abord à travers l’Asie, puis dans toute la Méditerranée. Le long des routes utilisées par les premiers commerçants maritimes grecs, étrusques et phéniciens. Durant l’âge du fer en Europe, les poulets auraient également été vénérés,  en plus d’être consommés.

 

Des rituels ancestraux

Bon nombre de poulets ont ainsi été retrouvés enterrés, et non abattus. Beaucoup furent également enterrés avec les habitants locaux, les hommes avec des coqs, les femmes avec des poules.

Lire aussi :  Grève du 19 janvier : perturbations massives attendues dans les transports et les secteurs clés

Des chercheurs du monde entier ont ainsi analysé des restes de poulet trouvés dans plus de 600 sites, à travers 89 pays.

Les ossements les plus anciens analysés remonteraient au néolithique. Trouvés à Ban Non Wat, dans le centre de la Thaïlande, ils dateraient de 1 650 à 1 250 avant J-C.

L’Empire romain contribuera ensuite à populariser les poulets et les œufs, comme source de nourriture. Dans d’autres régions, comme en Grande-Bretagne, leur consommation n’interviendra que plus tard, autour du IIIe siècle après J-C. Principalement dans les sites urbains et militaires.

Le fait que les poulets soient si omniprésents et populaires aujourd’hui, et pourtant domestiqués relativement récemment est surprenant.

Avec leur régime alimentaire global hautement adaptable mais essentiellement à base de céréales, les routes maritimes ont joué un rôle particulièrement important dans la propagation des poulets vers l’Asie, l’Océanie, l’Afrique et l’Europe,

explique le professeur Joris Peters, du LMU Munich et de la Collection bavaroise de paléoanatomie. D’autres recherches permettront à l’avenir de lever d’autres secrets !

Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Lire aussi :  Le Brexit : la cause de pénurie de nourriture

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

A Paris, ouvertures et repas gastronomiques vous attendent

Paris : Ces formidables activités qui n’attendent que vous !

Biodiversité - 4 choses que les investisseurs peuvent faire pour sauver des habitats et des vies - RankiaPro

Biodiversité : 4 choses que peuvent faire les investisseurs pour sauver des habitats et des vies