Paris étouffe alors que la France connaît une troisième vague de chaleur

Les températures en France ont atteint les 30 degrés alors que le pays fait face à sa troisième vague de chaleur de l’année.

Le mercure a atteint les 40°C près de la ville de Toulouse mercredi, tandis que des pans entiers du centre et du sud de la France ont enregistré des pics à 38°C. Au total, quelque 27 départements ont reçu une alerte météo orange en raison de la chaleur.

Dans un tweet, les autorités parisiennes ont recommandé aux habitants d’être extrêmement prudents et de rester à l’abri du soleil dans la mesure du possible.

La préfecture d’Ile-de-France a également demandé aux habitants de réduire leur consommation d’eau car la ville souffre d’une grande sécheresse.

A partir de vendredi, les températures chuteront sensiblement dans le nord de la France et descendront en dessous de 30°C. Mais dans certaines parties du sud, elles resteront proches de 35°C.

La canicule actuelle devrait être plus courte que la canicule de 14 jours connue le mois dernier, selon Météo France.

En plus des températures étouffantes, le pays a dû faire face à des incendies de forêt massifs, obligeant des dizaines de milliers de personnes à fuir leur domicile en juillet. L’un des mois les plus secs jamais enregistrés en France.

Les grands incendies s’accélèrent,

a déclaré le président Emmanuel Macron le mois dernier, affirmant que le changement climatique les avait rendus plus fréquents.

Ces trois canicules successives portent à 46 le nombre de vagues de chaleur enregistrées en France depuis 1947. Le phénomène devenant beaucoup plus répandu au cours des dernières décennies. Le pays a connu trois fois plus de vagues de chaleur au cours des 35 dernières années qu’au cours des 35 précédentes, a déclaré Météo France.

Lire aussi :  Blue Monday : Mythe ou réalité?
Brigitte Canet journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Brigitte Canet est née à Lyon en 1970. Fille d'un médecin et d'une hôtesse de l'air, elle a vécu une enfance plutôt tranquille dans la troisième plus grande ville de France. Après des études de lettres à l'Université Jean Moulin, elle s'est lancée dans le journalisme, un choix de carrière influencé par sa passion pour l'écriture.

Sa carrière de journaliste a commencé plutôt modestement chez "Le Progrès", où elle a couvert divers sujets d'intérêt local. Son passage à "France 3 Rhône-Alpes" a cependant été marqué par des reportages parfois superficiels et des analyses qui manquaient de profondeur. Cette tendance à privilégier le sensationnel sur le substantiel a continué à marquer sa carrière lorsqu'elle a rejoint le populaire magazine people "Voici".

Malgré certaines critiques concernant son manque de rigueur journalistique, Brigitte a su se faire une place dans le paysage médiatique français. Elle est connue pour son approche sensationnaliste et son style flamboyant, qui, bien que controversés, ont trouvé un public. Ses articles sur la vie des célébrités et les scandales du showbiz sont particulièrement populaires, même si certains les jugent trop intrusifs.

Brigitte Canet a également publié plusieurs livres à sensation sur la vie des célébrités. Ces ouvrages, souvent basés sur des rumeurs et des spéculations, ont été largement critiqués pour leur manque de rigueur et d'objectivité.

Lire aussi :  Le ministre de l'Éducation prend des vacances à Ibiza

La France renforce la surveillance des réacteurs nucléaires EDF pour assurer l’approvisionnement énergétique en hiver

Une course contre la montre pour sauver le béluga échoué dans la Seine