Ciel ! Agrippine, l’héroïne de Claire Bretécher est en ligne jusqu’au 13 mai …

Agrippine, l'héroïne de Claire Bretécher est en ligne jusqu'au 13 mai

Les albums « Agrippine » font suite aux « Frustrés », publiés dans le Nouvel Obs de 73 à 81. Avec « Agrippine », Claire Bretécher, qui vient de disparaître, le 10 février dernier, à l’âge de 79 ans, met en scène une certaine vision des débuts de la génération Y.

Auteure incontournable de la BD moderne, Claire Bretécher est une pionnière de la critique sociale en B.D. Mais pas seulement. Elle l’est aussi de l’auto-édition, qu’elle a pratiqué pendant plus de 30 ans. Claire Bretécher a ainsi, au travers d’Agrippine :

brodé les anti-aventures d’une adolescente quasi-ordinaire, aux prises avec sa famille et ses amis.

Les 9 albums, auto-édités de 1988 à 2009, ont fait l’objet d’une série animée, de 26 épisodes de 22 minutes. Ces épisodes ont été réalisés en 2001 par Franck Vibert sur une musique des « Portugaises ensablées ». En hommage à Claire Bretécher, Arte, co-productrice des épisodes, les met en ligne jusqu’au 13 mai.

La mauvaise foi d’Agrippine, ses état d’âme, son cynisme, son lexique particulier, ses répliques cinglantes, ses parents « à la ramasse », ses envies de conso et d’amour, font toujours autant mouche.

La dessinatrice n’est plus, mais elle laisse, derrière elle, un style graphique inimitable et une contribution à l’art de la BD, considérable.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Lire aussi :  Daniel Auteuil et sa jeune épouse: «Pas d’âge pour les sentiments»
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Christian Boltansky s'expose jusqu'au 16 mars 2020 au Centre Pompidou

Christian Boltansky s’expose jusqu’au 16 mars 2020 au Centre Pompidou

Micro entreprises : moins d’exonérations fiscales