L’histoire des Corn Flakes : une invention controversée qui a changé l’industrie des céréales pour toujours

Pourquoi a t'ont inventé les corn flakes

L’histoire des Corn Flakes est riche en anecdotes fascinantes et parfois choquantes. Selon différentes sources, les céréales ont été inventées par le Dr. John Harvey Kellogg pour lutter contre la masturbation. Il pensait que le jeûne au petit-déjeuner aiderait à réduire l’appétit sexuel de ses patients. Ainsi, il a créé les Corn Flakes pour être fades et insipides dans une tentative de réduire les comportements sexuels impurs.

Mais, selon d’autres sources, les Corn Flakes ont été inventées pour fournir une alimentation saine et facile à digérer aux patients du Sanatorium de Battle Creek, dans le Michigan, où Kellogg travaillait.

 

La genèse des Corn Flakes

Les premières céréales étaient faites de grains de blé cuits, puis transformés en flocons. Les patients ont aimé ces céréales, et les frères Kellogg ont commencé à les produire en masse. Plus tard, le Dr. Kellogg a ajouté une dose de sucre pour adoucir le goût des Corn Flakes, ce qui a rapidement propulsé ces céréales au rang de stars du petit-déjeuner.

Les Corn Flakes ont été le premier produit commercialisé par la Sanitas Food Company, créée par les frères Kellogg en 1906. Pour stimuler les ventes, le Dr. Kellogg a également offert un livre d’images sur les animaux de la jungle à quiconque achetait deux paquets de céréales.

L'histoire des Corn Flakes : une invention controversée qui a changé l'industrie des céréales pour toujours
L’histoire des Corn Flakes : une invention controversée qui a changé l’industrie des céréales pour toujours

Une industrie en pleine croissance

L’entreprise a continué à se développer et à diversifier sa gamme de produits au fil des ans, en proposant notamment des pétales à base de farine de maïs. Aujourd’hui, les Corn Flakes sont toujours produites par Kellogg’s, une entreprise qui réalise des milliards de dollars de chiffre d’affaires chaque année.

Les Corn Flakes ont inspiré les frères Kellogg à développer d’autres produits à base de céréales pour compléter leur gamme. En 1906, ils ont commencé à produire des « Rice Krispies », qui ont été un autre succès commercial.

Lire aussi :  Diallo-Hamraoui : Une ex-joueuse du PSG placée en détention provisoire pour agression

 

Les corn flakes et l’industrie des céréales pour petit-déjeuner

Au fil des décennies, l’industrie des céréales a continué à prospérer, avec de nouvelles marques et de nouveaux produits qui ont inondé le marché. Les cornflakes et les Rice Krispies sont restés des favoris constants, mais ils ont été rejoints par une foule d’autres céréales, allant des flocons d’avoine aux céréales granola en passant par les céréales riches en fibres.

 

Corn Flakes : une alimentation saine ou non ?

Aujourd’hui, les corn flakes et les autres céréales pour petit-déjeuner sont un élément de base de l’alimentation occidentale, mais leur réputation en matière de santé est mitigée. Certains considèrent les céréales pour petit-déjeuner comme une option de petit-déjeuner saine et pratique, car elles sont souvent enrichies en vitamines et minéraux importants. D’autres, cependant, s’inquiètent de leur teneur en sucre et en glucides raffinés, qui peuvent contribuer à la prise de poids et à d’autres problèmes de santé.

Malgré les critiques, les céréales pour petit-déjeuner continuent d’être populaires. Selon une étude partiale, plus de 90 % des Belges mangent du pain, des croissants ou des céréales pour leur petit-déjeuner, tandis qu’une enquête menée par Kellogg’s auprès de 14 000 personnes dans le monde entier a révélé que 70 % d’entre elles considéraient les céréales pour petit-déjeuner comme un aliment important.

Les céréales pour petit-déjeuner ont également été le sujet de nombreuses controverses en matière de marketing. De nombreuses marques ont été critiquées pour avoir utilisé des publicités trompeuses ou manipulatrices pour promouvoir leurs produits, tandis que d’autres ont été accusées d’utiliser des pratiques de travail déloyales ou de ne pas respecter les normes de durabilité.

 

La diversification des produits Kellogg’s

Malgré les critiques, les Corn Flakes ont permis à Kellogg’s de se diversifier et de se développer au fil des ans. L’entreprise produit aujourd’hui une grande variété de céréales pour petit-déjeuner, ainsi que des barres énergétiques, des biscuits, des collations et d’autres produits alimentaires.

Lire aussi :  La Renfe dévoile les plans d'une liaison à grande vitesse entre Londres et Paris

Kellogg’s s’est par ailleurs engagée à améliorer sa durabilité et à réduire son impact environnemental. En 2021, l’entreprise a annoncé qu’elle visait à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 65 % d’ici 2030, par rapport à son niveau de 2015.

Kellogg’s a également été impliquée dans plusieurs initiatives caritatives, notamment en partenariat avec la Fondation du petit-déjeuner, qui fournit des repas gratuits aux enfants défavorisés.

 

L’histoire étonnante des Corn Flakes : de la solution de santé à l’icône de l’industrie alimentaire

L’histoire des Corn Flakes est riche en anecdotes et rebondissements. Si leur création initiale visait à réduire l’appétit sexuel ou procurer une alimentation saine, les Corn Flakes sont devenus un aliment populaire en raison de leur texture croustillante et de leur goût sucré.

Les frères Kellogg ont exploité cette popularité pour créer une entreprise prospère qui est devenue une figure emblématique de l’industrie alimentaire. Cependant, la réputation des céréales pour petit-déjeuner en matière de santé est mitigée, certains les considérant comme une option de petit-déjeuner saine et pratique, tandis que d’autres s’inquiètent de leur teneur en sucre et en glucides raffinés.

Quoi qu’il en soit, les Corn Flakes ont marqué l’histoire de l’alimentation et sont devenues une option de petit-déjeuner rapide et facile pour les personnes pressées.

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Lire aussi :  Véolia-Suez : Game over dans le marché de l'eau !

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Orelsan : le rappeur français aux multiples talents

Orelsan : le rappeur français aux multiples talents

Conduire sans permis les risques encourus

Conduire sans permis : les risques encourus