Été 2020 : Quelles applis pour partir en vacances ?

Été 2020 : Quelles applis pour partir en vacances ?

La crise sanitaire n’aura pas raison de ce séjour en famille ou entre amis que vous planifiez depuis si longtemps ! Pour la France ou l’étranger, c’est le départ d’un voyage que l’on vous souhaite inoubliable. Et si l’on faisait confiance à quelques applis pour des vacances réussies ? 

 

Google Traduction

Bien sûr les voyages à l’étranger sont restreints cette année. Mais une erreur de navigation et vous voilà de l’autre côté du Rhin, incapable de déchiffrer les panneaux en allemand qui défilent sous vos yeux !

On ne présente plus Google Traduction. Idéale pour obtenir une traduction rapide (quoique parfois approximative), l’appli dispose d’un système de reconnaissance vocale et traduit même les inscriptions figurant sur vos photos !

Google traduction

 

Polarsteps

Voyageurs sur la route, Polarsteps fait peut-être partie de ces applis indispensables pour vos vacances. Sauvegardez vos photos en ligne, retracez simplement votre parcours, créez des albums à partager… Un vrai carnet de voyage, idéal pour vos road-trips à travers la France !

PolarSteps

 

Waze

Toujours sur la route, Waze est l’outil indispensable pour se repérer en voiture ! À compléter de l’application Essence & Co pour connaître la position de la station service la plus proche et voyager en toute tranquillité. Disponible en France, en Espagne, en Italie, en Allemagne et au Maroc.

 

Waze

 

Loisirs Enchères

Votre devise : un œil sur le paysage, l’autre sur le budget ! Se faire plaisir oui, mais dans les limites du raisonnable aussi Loisirs Enchères pourrait-elle vous être d’une grande utilité. Similaire à un site de vente aux enchères, l’application vous permet de dénicher des billets pour toutes sortes de visites mais aussi des dîners et même des séances de massage à des prix imbattables !

 

Loisirs Enchères

 

GetYourGuide

Ne passez plus à côté d’aucune visite ni d’aucun point d’intérêt. GetYourGuide vous offre la possibilité de découvrir les lieux à visiter à proximité et de réserver vos billets en ligne. Le must des applis de vacances, et qui vous permet d’annuler vos réservations jusqu’à 24 heures avant la date prévue, le tout gratuitement. Dans le même ordre d’idées, Mapstr vous permet de marquer les points d’intérêt d’une ville et de partager vos conseils avec vos proches.

GetYourGuide

 

iOverlander

Le chouchou des adeptes de camping-car et des voyages au jour le jour. Campings, points de camping sauvage, hôtels, points d’eau, commerces, stations essence… Rien n’a été oublié, pas même les spots Wifi, les lieux écologiques et les services médicaux.

iOverlander

 

Bonnes vacances !

Marc Duteil Journaliste NewsFrance.org
Journaliste, Pigiste | Plus de publications

Né en 1965 à Toulouse, Bernard Duteil est un journaliste reconnu et respecté pour sa rigueur, son analyse pénétrante et son engagement indéfectible pour la vérité. Fils d'une enseignante et d'un avocat, il a grandi dans une atmosphère où l'importance de l'éducation, de l'éthique et de la justice étaient profondément enracinées.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences humaines, il est entré à l'Université de Toulouse Jean Jaurès où il a obtenu une licence en communication et journalisme. A la fin de ses études, Bernard s'est lancé dans un voyage autour du monde qui a duré un an, nourrissant sa curiosité insatiable et forgeant sa perspective globale.

Lire aussi :  Le ski, une destination de choix pour les vacances de janvier en France

Bernard a fait ses débuts journalistiques au "Nouvel Observateur", où il s'est rapidement distingué par son style d'écriture incisif et sa capacité à explorer en profondeur des sujets complexes. Par la suite, il a travaillé pour "Le Monde", où il a couvert des sujets allant de la politique internationale à la culture, avant de rejoindre "France Info" puis se dédier à l'écriture de pige pour plusieurs rédactions dont NewsFrance.org

Coronavirus : En route vers le reconfinement ?

Coronavirus : Vers un plan de reconfinement ?

Google contrainte de mettre en ligne, pendant 7 jours, sa condamnation pour abus de position dominante